Contribution des Lacs dans la réduction des risques de catastrophes

ANEHOLa plateforme préfectorale des Lacs pour la réduction des risques de catastrophes a été installée le 24 janvier à Aného dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT).
La plateforme, un organe de réflexion et d’orientation, aura pour mission de trouver des solutions idoines aux risques de catastrophes dans les Lacs. Pour ce faire, elle doit mobiliser des ressources techniques, humaines et financières pour l’atteinte de ses objectifs.
Cette plateforme, présidée par le préfet des Lacs, compte une trentaine de membres des responsables de services techniques publics, des représentants des confessions religieuses, des chefs traditionnels, des opérateurs économiques, des forces de l’ordre et de sécurité, ainsi que d’autres structures locales. Le Système d’Alerte Précoce (SAP) lancé le 20 janvier à Lomé est une des composantes de cette plateforme. Les membres sont chargés d’identifier les zones susceptibles de subir des catastrophes naturelles dans la préfecture afin de déterminer les mesures à prendre pour pallier le phénomène.

Avatar
A propos Emilie ORONG 716 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire