Les femmes rurales des savanes renouent avec l’alphabétisation

ALPHABETISATIONLe projet « Appui à l’Alphabétisation Fonctionnelle des Femmes dans la région des Savanes » a démarré depuis le début de ce mois dans lé région des savanes sous la supervision de l’association TINYAL T KUA pour arrimer avec stratégie nationale d’alphabétisation et d’éducation non formelle mise en place par le gouvernement jusqu’en 2025.

Le projet tend à élargir l’accès aux programmes d’alphabétisation fonctionnelle aux femmes rurales afin de contribuer à une réduction significative du taux d’analphabétisme. Ceci améliorera leur capacité dans les domaines économiques et sociaux jusqu’alors non maîtrisés.

Dans la pratique le projet est domicilié dans des cantons de la région des Savanes à savoir Nadjoundi et Sam-Naba (Cinkassé), Mandouri et Ogoro (Kpendjal), Nano et Malagou (Tandjouaré) et le canton de Barkossi dans l’Oti. Pour la mise en œuvre il est prévu la conception d’un guide de langage pour l’apprentissage du français oral en milieu rural, la sensibilisation et l’information des populations sur le projet et l’importance de l’alphabétisation des femmes et des Jeunes, le recrutement et le renforcement des capacités des animateurs des centres d’alphabétisation en méthodologie de l’enseignement bilingue. La question de l’alphabétisation de nouveaux apprenants pour une participation active au développement de leur milieu à travers l’ouverture de 8 centres d’alphabétisation de base dans la zone couverte par le projet fait aussi partie des activités à mettre en œuvre.

La région des savanes est, entre autres, l’une des régions du pays qui soit hostile jusqu’à une période récente à la scolarisation de la jeune fille. L’alphabétisation de la femme rurale reste donc une inconnue dans le milieu mais beaucoup d’actions similaires ont été entreprises et réalisées avec l’approbation de certaines communautés. L’autorité administrative s’est suffisamment investie pour contribuer à l’amélioration des croyances religieuses et les tendances idéologiques et culturelles de ces régions par rapport au souci permanent d’œuvrer à l’émancipation de la femme. L’existence de ce projet est donc une opportunité pour les femmes d’apporter leur contribution au développement de leur milieu.

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1059 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire