Blaise abdique mais la présidence est prise d’assaut par la population

SIège Assemblée Nationale burkinabè
SIège Assemblée Nationale burkinabè
SIège Assemblée Nationale burkinabè

Les démocrates burkinabés sont en train de remporter une victoire éclatante. Le dictateur affaibli, vient de se plier devant la volonté du peuple.

Le gouvernement vient de retirer le projet de révision de la constitution qui devrait permettre à Compaoré de briguer un autre mandat présidentiel : « Le Gouvernement informe l’ensemble des populations de l’annulation de l’examen du projet de loi portant révision de la Constitution ».

Il appelle les populations au calme et à la retenue. Mais la rue reste encore délétère. Actuellement il y a des tirs entre les manifestants et la sécurité présidentielle. Le quartier du palais présidentiel est pris d’assaut par les manifestants.  Les rues sont encore barricadées et en flammes : « Il ne faut pas prendre le peuple pour un mouton. Maintenant la question n’est plus autours de l’article 37. Mais de savoir si on doit laisser Blaise finir son mandat ou bien s’il doit quitter maintenant le pouvoir ! Et la réponse appartient encore au peuple qui est encore dans la rue ! » Pour certains burkinabés, Il faut un Président intérimaire et un gouvernement d’union Nationale qui organisera des élections libres et transparentes en juin 2015 au plus tard.  A Bobo dioulasso deuxième ville burkinabè, la mairie tenue par le parti de Blaise vient de partir en fumée.

Les militaires du camp Guillaume viennent de rallier les manifestants et revendiquent le Général Lougué au pouvoir. L’hôpital Yalgado Ouédrogo demande aux médecins et aux infirmiers de rejoindre l’hôpital pour prendre en charge de nombreux blessés.

Colbert Kouadjo

E/A 

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1048 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire