Confusion autour d’une tentative de coup d’Etat au Lesotho

Le Premier ministre duLesotho Thomas Thabane a déclaré samedi à la BBC qu’il avait été écarté du pouvoir par un coup d’Etat et qu’il avait fui en Afrique du Sud.

« J’ai été évincé non par le peuple mais par les forces armées et c’est illégal », a déclaré M. Thabane à la radio britannique quelques heures après, selon un ministre du gouvernement de Maseru, la prise le contrôle par l’armée du quartier général de la police du petit royaume enclavé dans l’Afrique du Sud.

« Je suis arrivé en Afrique du Sud ce matin et je ne repartirai que lorsque ma vie ne sera plus en danger », a-t-il ajouté.

lesotho-Prime-Minister-Thomas-Thabane-618x350Par ailleurs, les unités de l’armée qui avaient investi des points stratégiques de la capitale Maseru se sont retirées samedi à la mi-journée, a affirmé à l’AFP le ministre des Sports Thesele Maseribane.

« Ils ont quitté le QG de la police et sont rentrés dans leur caserne. Ils ont saisi tous les véhicules de police », a-t-il déclaré, « ils ont aussi quitté la résidence du Premier ministre ».

Le ministre qui s’exprimait par téléphone et n’a pas dit où il se trouvait avait auparavant déclaré avoir réussi à fuir après avoir été prévenu de l’imminence d’un coup d’Etat.[amazon template=banner easy]

« Le Premier ministre et moi-même, et tous les ministres, nous sommes sains et saufs », a poursuivi M. Maseribane, qui est également le chef de l’un des partis de la fragile coalition qui gouvernait le pays depuis les élections de 2012.

Le Lesotho est un petit pays d’Afrique australe, entièrement enclavé au sein de l’Afrique du Sud. C’est une monarchie constitutionnelle parlementaire, avec une population d’environ 2.200.000 habitants.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 873 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire