Nigeria: saisie de 480 millions de dollars détournés par Sani Abacha

L'ancien dictateur nigérian Sani Abacha
L'ancien dictateur nigérian Sani Abacha
L’ancien dictateur nigérian Sani Abacha

(Agence Ecofin) – Le département de la Justice américain a annoncé, le 7 août, avoir obtenu légalement le droit de saisir près d’un demi-milliard de dollars d’argent détournés par l’ancien dictateur nigérian Sani Abacha.

Ces fonds issus de la corruption étaient cachés sur des comptes bancaires à Jersey, en Angleterre, en Irlande et en France.  Cela ne représente toutefois qu’une partie de l’argent détourné par l’ancien dictateur qui a dirigé le Nigeria de 1993 jusqu’à sa mort en 1998.

Washington cherche toujours à pouvoir récupérer également 148 millions de dollars placés sur d’autres comptes en Grande-Bretagne.[amazon template=banner easy]

La justice américaine a obtenu le droit de pouvoir demander le transfert de ce demi-milliard de dollars car cet argent sale avait transité dans un premier temps par le système financier américain. « Le général Abacha et d’autres ont systématiquement détourné des milliards de dollars de fonds publics de la Banque centrale du Nigeria sous le faux prétexte que cet argent était nécessaire pour la sécurité nationale », a précisé le département de la Justice américain.

« Les conspirateurs retiraient l’argent en cash et transféraient l’argent à l’étranger par le biais d’institutions financières américaines », a-t-il encore précisé.

Le porte-parole du département de la Justice, Peter Carr, a noté qu’il ne savait pas combien de temps serait nécessaire pour que les Etats-Unis prennent réellement possession des fonds et les rendent au Nigeria. « Notre objectif est de rapatrier les fonds pour le bénéfice du peuple nigérian », a-t-il dit.

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 942 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire