Le Nigeria élit ses gouverneurs et ses assemblées locales

Le poste de gouverneur est très convoité au Nigeria

Après l’élection présidentielle, celles des sénateurs et des élus de la chambre des représentants le 23 février, la « plus grande démocratie en Afrique » vote aujourd’hui pour élire les gouverneurs et les représentants des assemblées locales. Tout se jouera entre l’APC au pouvoir et le PDP, principal parti de l’opposition.

Plus de 72 millions d’électeurs sont appelés aux urnes. Le vote va se déroulera dans 30 des 36 Etats que compte la fédération. Ces élections constituent de véritables enjeux, parce que le poste de gouverneur au Nigeria est le plus convoité, après celui de président de la République.

Le 23 février le président Muhammadu Buhari, au pouvoir depuis 2015 a été réélu avec 5% des voies. Son parti va tenter de conforter sa position. L’APC contrôlait déjà les gouvernorats de 23 Etats, contre 13 pour le PDP.

L’Etat de Lagos fait partie des plus convoités. Les deux partis politiques dominants y ont déployé de gros moyens pour avoir les faveurs des électeurs. Babajide Sanwo-Olu de l’APC y affrontera Jimi Agbaje, du PDP.

On redoute la violence dans certains Etats. L’armée et la police ont été déployées en grand nombre pour assurer la sécurité des scrutins.

Le Temps

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 865 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire