Deuxième Gouvernement Ahoomey-Zunu : continuité et recentrage

Artheme-Ahoomey-Zunu-reconduit-PM
Gnassingbé et Ahoomey-Zunu, en ligne de bataille pour la présidentielle 2015

Le nouveau gouvernement formé par le Premier Ministre Ahoomey-Zunu est connu depuis le soir du 17 Septembre. Il compte 27 membres. Les ministères de la santé et de la défense sont respectivement rattachés à la primature et à la présidence. Autopsie rapide d’un exécutif longtemps attendu par la classe politique.

Le premier constat est que la plupart des ministres de l’ancienne équipe restent au gouvernement alors que quelques-uns ont changé de poste. Huit nouvelles têtes font leur entrée dont Robert Doussey, présenté comme ami personnel de Faure Gnassingbé prend les Affaires Etrangères à la place de Eliot Ohin. On note également la présence de six (06) femmes dont deux nouvelles, Kouméalo Anaté au ministère de la Communication et Amouzou-Dzanké aux Sports.

Malgré la fronde d’un groupe de ses cadres qui réclamaient un nouvel accord de gouvernement avec UNIR et le changement d’anciens ministres, l’Union des forces de changement (UFC) fait partie du gouvernement avec l’entrée d’André Johnson, précédemment conseiller du président Gilchrist Olympio qui hérite du portefeuille de l’Environnement et des Ressources forestières.

Globalement le nouveau gouvernement s’inscrit dans la continuité avec une forte domination d’UNIR où on voit les plus fidèles de Faure conserver leurs postes. A deux ans de l’élection présidentielle, les pouvoirs se recentrent autour du numéro 1 togolais qui se lance donc dans un processus de réélection à la tête du pays, pour un troisième mandat. Les partis d’opposition approchés pour ce gouvernement auraient décliné la main tendue de Faure Gnassingbé.

La liste complète du nouvel exécutif togolais :

1)    ministre, Arthème Ahoomey-Zunu

2)    Ministre de l’Economie et des finances, Adji Othèt Ayassor

3)    Ministre du développement à la base de l’artisanat et de l’emploi des jeunes, Mme Sidémeho Tomégah Dogbé

4)    Ministre de la justice et des relations avec les institutions de la République, Koffi Essaw

5)    Ministre de la Réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration, Olliott Ohin

6)    Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Nicoué Broohm

7)    Ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation Gilbert Bawara

8)    Ministre des mines et de l’énergie, Dammipi Noupoukou

9)    Ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et l’alphabétisation Mme Dogbé Ahoéfa Ekoué

10) Ministre des postes et de l’économie numérique, Mme Cina Lawson

11) Ministre de la sécurité et de la protection civile, Colonel Damehame Yark

12) Ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’industrie, Ahmadou Brim Diabacté

13) Ministre des travaux publics et des transports, Ninsao Gnofam

14) Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Colonel Ouro Koura Agadazi

15) Ministre des droits de l’homme, de la consolidation de la démocratie, chargé de la mise en œuvre des recommandations de la CVJR, Me Yacoubou Hamadou

16) Ministre du commerce et de la promotion du secteur privé, Mme Bernadette Essossimna Balouki

17) Ministre de la planification, du développement et de l’aménagement du territoire, Mawussi Djossou Sémondji

18) Ministre de l’équipement rural, Bissoune Madagou

19) Ministre de la fonction publique, Gourdigou Kolani

20) Ministre de l’urbanisme et de l’habitat, Me Fiatunu Kodjo Sésénu

21) Ministre des affaires Etrangères et de la coopération, Robert Dussey

22) Ministre des enseignements primaires et secondaires, Florent Maganawè

23) Ministre du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, John Komi Kouma Ado

24) Ministre de l’environnement et des ressources forestières, André Johnson

25) Ministre de la communication, de la culture des arts et de la formation civique, Mme Kouméalo Anaté

26) Ministre des sports et des loisirs, Mme Angèle Amouzou Djaké épouse Vossah.
Le ministère de la santé est rattaché provisoirement à la primature et le ministère de la défense et des anciens combattants est rattaché à la Présidence de la République.

M. Solitoki Magnim-Esso est nommé ministre d’Etat chargé des affaires présidentielles.

Le Temps

 

 

 

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 856 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire