L’actualité vue par Le Temps du Togo

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

Elections RDC: un milicien condamné pour viols sur enfants, candidat

En RDC une ONG est en colère contre la CENI…

Kenya : La vice-présidente de la Cour suprême arrêtée pour corruption

La vice-présidente de la Cour suprême du Kenya, Philomena Mwilu,…

Le Bénin introduit une taxe sur les réseaux sociaux

Depuis le 03 août 2018, l’utilisation de WhatsApp, Facebook, Twitter…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Réformes constitutionnelles: Les députés d’UNIR et de l’opposition dos à dos

A l’Assemblée Nationale du Togo, les jours se passent et se ressemblent. Les débats entre les élus n’ont rien donné de substantiel aujourd’hui. Les travaux ont eu lieu au sein de la Commission des lois. Le gouvernement était représenté par 3 ministres: Pius Agbétomey, Garde des sceaux ministre de la justice chargé des relations avec le parlement, Payadowa Boukpessi, ministre de l’administration territoriale et Octave Nikoué Broom, ministre de l’enseignement supérieur.

Dialogue de sourds

L’exécutif était arrivé avec un nouvel exposé des motifs. Ce dernier soutient que le blocage des réformes était la faute de l’opposition. Les élus de l’opposition n’ont pa voulu se laisser faire. Ils ont réfuté cet argumentaire en démontrant comment le pouvoir (gouvernement et Assemblée avait torpillé toutes les initiatives de réformes ou avait refusé d’appliquer l’accord politique global.

L’opposition a campé sur sa position: exigeant le retour pur et simple à la Constitution de 1992. Quand aux députés d’UNIR, ils n’ont pas lésiné sur les arguments pour essayer de démontrer le principe de la « non-rétroactivité de la loi ».

Les opposants ont introduit 47 amendements au projet de loi du gouvernement. Ce sont des modifications qui devraient conduire au retour à la constitution originelle de 1992, comme cela était réclamé par l’opposition.  Les amendements ont porté sur le préambule et sur les articles suivants: 4, 5, 48, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 62, 64, 65, 66, 67, 70, 74, 77, 78, 79, 81, 91, 95, 96, 97, 98, 100, 101, 104, 107, 127, 129, 132, 133, 144, 145, 152, 153, 154, 155, 156, 157, 158, 159.

Boukpessi comme un taureau dans une arène

Le ministre Boukpessi est l’homme par qui arriva le blocage du jour. Lorsqu’il prit la parole en qualité de commissaire du gouvernement, il a déclaré vertement que « le gouvernement refuse de prendre les amendements » de l’opposition. Cette réaction a suscité une tôlée parmi les participants. Car cela contrevenait clairement avec la pratique parlementaire: les amendements devraient être reçus quelle que soit leur nature, pourvu qu’ils soient introduits par des députés.

Lire aussi: Réformes constitutionnelles par voie parlementaire: les jeux sont faits!

Suite à cette cafouillage, les députés de l’opposition se sont levés pour quitter la salle.

Les lignes n’on pas bougé. Et du côté de l’opposition, on ne jure que par le peuple pour prendre ses responsabilités.

K.T.S.

2310 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 53 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter