L’actualité vue par Le Temps du Togo

Baromètre des médias du Togo, entre stagnation et régression

Après 2010 et 2013, l’UJIT publie un nouveau rapport, baromètre…

Tunisie: les forces armées pas infiltrées par les terroristes

Une étude réalisée en Tunisie révèle que 46% des personnes…

RDC : Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique

Les Etats-Unis se sont opposés lundi au recours à un…

L’entreprise ESMC démarre ses activités de production commune

Une plateforme de production commune vient de voir le jour…

Kidnapping contre rançon : le récit d’un braquage de fourgon

La jeune femme de 22 ans, otage, a été recueillie…

Ellen Johnson Sirleaf, première femme lauréate du prix Mo Ibrahim

L’ancienne présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, a été désignée 5ème…

Egypte : Une danseuse russe arrêtée pour une vidéo en tenue…

Une danseuse orientale russe va être expulsée d'Egypte après la…

RCA : Munitions et drogue dans un camion d'un sous-traitant de…

De la drogue et des munitions d'armes ont été découvertes…

RDC : des patients poignardés sur leur lit d'hôpital à Goma

Douze patients ont été poignardés dimanche sur leur lit d'hôpital…

Campagne de transhumance 2018 lancée sur des appels au calme

Les différents acteurs autour de la transhumance se mobilisent pour…

RDC : Washington sanctionne un général et trois chefs miliciens

Les Etats-Unis sanctionnent financièrement un général congolais et trois chefs…

Catastrophes naturelles : deux organisations mutualisent pour assurer l’Afrique

L’ONU et l’ARC mutualisent pour accroître la couverture d'assurance paramétrique…

Kinshasa: Le prêtre Sébastien Yebo arrêté samedi, a été libéré

Le prêtre catholique Sébastien Yebo arrêté samedi à Kinshasa (RDC),…

Côte d’Ivoire: Chasse aux cartes SIM vendues dans la rue

La Côte d’Ivoire est en guerre contre les cartes SIM…

RDC : Kabila désignera son "dauphin" en juillet

Le porte-parole du gouvernement de RDC, Lambert Mende, a confirmé…

«Semons les graines de paix en milieu scolaire», dixit Ouvriers…

Semons les graines de paix en milieu scolaire est un…

La fonction publique togolaise organise la sécurité sociale

La sécurité sociale togolaise est en voie d’actualisation des outils…

Mali : Un Casque bleu togolais victime d’un accident de la…

Les autorités togolaises ont annoncé lundi la mort le week…

Pour ses 45 ans au Togo, la BOAD renforce ses…

La Banque Africaine de Développement ((BOAD) prépare ses 45 ans…

Vers une hausse de l’impôt foncier en 2018 en Côte…

La Cote d’Ivoire va revoir à la hausse l’impôt foncier…

RDC : Le cardinal Monsengwo dénonce “une prison à ciel ouvert“

“Que n’avons-nous pas vu ? Déjà la veille, le 20…

Boxe : Suspension levée pour Azaad Kélani Bayor

Le Président de la confédération africaine de boxe est de…

Sécurité alimentaire : l’ANSAT achète 80 tonnes de maïs aux producteurs

La campagne nationale 2018 d’achat des céréales a débuté par…

«Tu me traites de dictateur, je te traite de jihadiste»

Dans un post sur sa page facebook, l’ancien candidat à…

Des observateurs de l'ONU "menacés et molestés" à Kinshasa

Des observateurs des Nations unies ont été "menacés et molestés…

Nigeria : Muhammadu Buhari probable absent du prochain scrutin

Le Président nigérian Muhammadu Buhari a déclaré en fin de…

Validation d’un plan d’actions technologiques pour le développement durable

Le ministère de l’environnement et les partenaires sont parvenus à…

Francophonie, l’écrivain Alain Mabanckou rejette l’offre d'Emmanuel Macron

La réponse de Alain Mabanckou est NON. Le président Macron…

Suppression des taxes douanières sur les équipements TIC annulée

L’expérience de la suppression des taxes douanières sur les terminaux…

Découverte d'explosifs et début d'enquête au Ghana

Des individus ont été appréhendés lundi à Accra en possession…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Réformes constitutionnelles: Les députés d’UNIR et de l’opposition dos à dos

A l’Assemblée Nationale du Togo, les jours se passent et se ressemblent. Les débats entre les élus n’ont rien donné de substantiel aujourd’hui. Les travaux ont eu lieu au sein de la Commission des lois. Le gouvernement était représenté par 3 ministres: Pius Agbétomey, Garde des sceaux ministre de la justice chargé des relations avec le parlement, Payadowa Boukpessi, ministre de l’administration territoriale et Octave Nikoué Broom, ministre de l’enseignement supérieur.

Dialogue de sourds

L’exécutif était arrivé avec un nouvel exposé des motifs. Ce dernier soutient que le blocage des réformes était la faute de l’opposition. Les élus de l’opposition n’ont pa voulu se laisser faire. Ils ont réfuté cet argumentaire en démontrant comment le pouvoir (gouvernement et Assemblée avait torpillé toutes les initiatives de réformes ou avait refusé d’appliquer l’accord politique global.

L’opposition a campé sur sa position: exigeant le retour pur et simple à la Constitution de 1992. Quand aux députés d’UNIR, ils n’ont pas lésiné sur les arguments pour essayer de démontrer le principe de la « non-rétroactivité de la loi ».

Les opposants ont introduit 47 amendements au projet de loi du gouvernement. Ce sont des modifications qui devraient conduire au retour à la constitution originelle de 1992, comme cela était réclamé par l’opposition.  Les amendements ont porté sur le préambule et sur les articles suivants: 4, 5, 48, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 62, 64, 65, 66, 67, 70, 74, 77, 78, 79, 81, 91, 95, 96, 97, 98, 100, 101, 104, 107, 127, 129, 132, 133, 144, 145, 152, 153, 154, 155, 156, 157, 158, 159.

Boukpessi comme un taureau dans une arène

Le ministre Boukpessi est l’homme par qui arriva le blocage du jour. Lorsqu’il prit la parole en qualité de commissaire du gouvernement, il a déclaré vertement que « le gouvernement refuse de prendre les amendements » de l’opposition. Cette réaction a suscité une tôlée parmi les participants. Car cela contrevenait clairement avec la pratique parlementaire: les amendements devraient être reçus quelle que soit leur nature, pourvu qu’ils soient introduits par des députés.

Lire aussi: Réformes constitutionnelles par voie parlementaire: les jeux sont faits!

Suite à cette cafouillage, les députés de l’opposition se sont levés pour quitter la salle.

Les lignes n’on pas bougé. Et du côté de l’opposition, on ne jure que par le peuple pour prendre ses responsabilités.

K.T.S.

1459 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 48 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter