Améliorer l’hygiène et la qualité des produits halieutiques

Les pêcheurs artisanaux  regroupés au sein de FCPAT travaillent,pour une meilleure visibilité des produits halieutiques togolais à l’échelle internationale.

La Fédération Chrétienne des Pêcheurs Artisanaux du Togo (FCPAT) forme jusqu’au 25 février ses membres sur la qualité des produits halieutiques. Ils débattent des «outils d’amélioration de l’hygiène et de la qualité des produits halieutiques transformés».

Il s’agit d’améliorer la qualité et la prestation des pêcheurs et de les entretenir sur les conditions nécessaires de travail pour une meilleure visibilité des produits halieutiques togolais à l’échelle internationale.

Il y aura à faire l’état des lieux et établir le lien entre les opérateurs de traitement des poissons et la sécurité des produits finis. Ils seront renseignés sur les étapes de productions.

A la fin il faudra formuler des recommandations sur les bonnes pratiques d’hygiène, les principes de pêche, le débarquement, la pente, le plafond, le revêtement et la conservation.

Les dix jours de formation permettront aux membres de la FCPAT d’étudier la sécurité sanitaire de leurs produits et la qualité environnementale des sites de production.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article