L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Togo : Les 5 défis du troisième mandat de Faure Gnassingbé

Le nouveau premier ministre nommé à la suite de la présidentielle du 25 Avril 2015 a formé son gouvernement. L’investiture du président annoncée (en grande pompe) n’a pas eu lieu, sans qu’une raison officielle en soit donnée. Des promesses innombrables ont été faites pendant la campagne électorale. Au-delà de la déclaration de politique générale présentée par Komi Klassou devant les députés, le régime est attendu sur des chantiers prioritaires qu’il ne saurait ignorer.

  1. Les réformes politiques

L’élection présidentielle s’est tenue alors que le régime n’a pas tenu les promesses et engagements pris dans le cadre des dialogues politiques passés avec l’opposition. Il s’agit notamment de réformes institutionnelles et normatives pour ancrer le pays dans un véritable système démocratique. Ce qui choque le plus les observateurs et les acteurs démocratiques dans le pays, c’est le scrutin présidentiel à un tour et le mandat présidentiel illimité.

Face à une opposition claudicante et à un pouvoir jusqu’au-boutiste, le processus politique au Togo a besoin d’être repensé sérieusement.

  1. La décentralisation et les élections locales

En dépit des discours, le régime UNIR a refusé jusqu’à présent d’organiser les élections communales. Les réformes administratives sont presque au point mort. Contrairement à tous ses voisins, le Togo reste un Etat unitaire fort, avec des collectivités territoriales sous la férule du pouvoir central. La décentralisation fait partie des attributions d’un des ministères du nouveau gouvernement. Normalement les élections devraient consacrer un processus de réformes administratives, impliquant les différents acteurs. Le parti au pouvoir semble avoir trainé dans ce processus parce qu’il n’était pas sûr de gagner ces élections. Mais l’état de délabrement de l’opposition actuelle semble le rassurer à avancer désormais. On s’attend à ce que des élections municipales soient annoncées dans les six prochains mois.

  1. Les Togolais de l’étranger

Le gouvernement n’a pas réussi à intégrer la diaspora dans le processus de développement national. Le fait que les communautés togolaises à l’étranger soient dominées par des personnalités acquises à l’opposition pourrait expliquer cet état de fait. Il y a eu lors du mandat passé des rencontres au pays et dans des missions envoyées par des officiels dans certains pays d’immigration des Togolais. Mais les projets entrepris (y compris ceux en partenariat avec les donateurs internationaux, dont la BAD et le PNUD) n’ont pas abouti.  La diaspora a des revendications parmi lesquelles le vote lors des consultations nationales (législatives et présidentielles). Quand on sait l’importance et la qualité dont regorge cette communauté, continuer à l’ignorer serait grave.

  1. L’assainissement de la gestion publique

Le Togo n’a pas bonne cote en matière de la bonne gouvernance et des libertés publiques. Des efforts importants devront être consentis, notamment en matière de lutte contre la corruption. Les ambitions du pays sur le plan des investissements extérieurs et de la coopération internationale obligent les dirigeants à passer de la parole aux actes.

  1. La réforme des forces de défense et de sécurité

Le pays est considéré comme un régime policier. L’armée est présente à toutes les échelles de la gestion publique. Elle est une des composantes au gouvernement dont le pays aurait bien pu se passer. De vieilles relations incestueuses existent entre les forces armées et le pouvoir politique. De plus le caractère tribal de l’armée nationale est regardé comme un des obstacles à l’alternance démocratique à la tête du pays. Des promesses avaient été faites pour la réforme du secteur de la sécurité, mais  elles sont restées vaines.

Le troisième mandat de Faure Gnassingbé ne s’écoulera pas comme un fleuve tranquille. Les défis sont grands et les menaces d’instabilité sont réelles. Si le pouvoir ne prend pas l’initiative de s’ouvrir en entamant lui-même des réformes crédibles, les Togolais pourraient être amenés à trouver d’autres moyens de coercition dont les conséquences seraient dommageables à tous les égards.

K. Agboglati

4030 Vues totales 1 Vues ce jour
(Visited 1 282 times, 1 visits today)

1 comment

  1. Joseph le Sage

    Je ne crois pas que ce régime acceptera volontairement de faire les réformes politiques. Il n’y a qu’une solution sure: l’obliger à partir!

Laisser un commentaire

Newsletter