L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Faure Gnassingbé, le dos au mur

Il croyait organiser discrètement sa petite élection, avec une opposition docile, se faire confirmer dans  son troisième mandat et poursuivre calmement sa régence à la tête du Togo. Il s’est même montré magnanime en octroyant pour la première fois des subventions aux candidats, sous forme d’un financement public de la campagne. Mais c’est compter sans la pugnacité d’un Jean-Pierre Fabre, militant de première heure de la lutte pour le changement au Togo. Ce dernier sait pertinemment qu’il n’a pas droit à l’erreur, après avoir taclé son mentor Gilchrist Olympio. La crise post-électorale qui commence risque de ne pas ressembler aux précédentes.

Un processus électoral inéquitable

La communauté internationale a peu fait cas des revendications de l’opposition politique et des organisations de la société civile togolaise. Le régime Gnassingbé s’était engagé à opérer des réformes sur les plans normatif et institutionnel dans le cadre du processus politique pour la démocratie. Ces promesses étaient contenues dans l’Accord politique globale et rappelées par les conclusions de la Commission vérité justice réconciliation (CVJR).

Deux fois au cours de son dernier mandat, Faure Gnassingbé a entamé des dialogues avec ses adversaires ; ils n’ont abouti à rien. Des propositions de réformes présentées par le gouvernement avaient été rejetées par sa propre majorité parlementaire : une parfaite mise en scène qui avait laissé indifférente la communauté internationale.

Parmi les exigences des acteurs opposés au régime, il y a la question de la limite de mandat et celle de l’élection présidentielle à tour unique. Le socle actuel du régime Gnassingbé, c’est la résistance au changement par la conservation d’un cadre législatif rustique et d’un dispositif institutionnel anti-démocratique. Il est clair pour les Togolais que si le gouvernement acceptait de faire les réformes nécessaires, le régime ne tomberait.

Une image internationale malmenée

L’élection du 25 Avril expose à nouveau aux yeux du monde comme un pays à problème. La manière dont le président UNIR de la CENI a proclamé les résultats de l’élection présidentielle fait le buzz sur les médias sociaux et dans les médias internationaux. Cette fois-ci, ce n’est plus une urne qu’un militaire tente de subtiliser, c’est la commission électorale qui se montre illégitime et par à-coup expose les tares du régime.

En se pressant d’annoncer à la CEDEAO qu’il allait accéder aux réformes sur le mandat présidentiel, le président Faure Gnassingbé croyait rassurer ses opposants. L’astuce est bien trouvée mais c’est encore un piège. Si des réformes constitutionnelles sont consenties à la suite de l’acceptation du troisième mandat de l’intéressé, il serait éligible à deux nouveaux mandats, le Togo passant sous une nouvelle République !

La crise présente pourrait être la plus grave que le pays ait connue depuis l’ouverture démocratique. Le contexte dans la sous-région oblige le régime à lâcher du lest. Il faudra transcender le processus électoral bancal pour poser le véritable problème de transition démocratique que le pays n’a jamais réussi à opérer.

Agboglati

3432 Vues totales 4 Vues ce jour
(Visited 55 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter