Miss Togo: Polémique autour d’une élection

Miss Togo 2014

Stupeur dimanche matin, sur les réseaux sociaux, les Togolais découvrent que Camara Mariana Tatiana, le dossard N°10 élue Miss Togo 2014 était en fait l’une des deux dauphines de Miss Togo 2013. Difficile alors de comprendre comment une candidate recalée à un concours de beauté puisse se représenter l’année suivante et décrocher le trophée sans que les organisateurs ne le sachent pas.

 Le Temps a mené une enquête auprès de la famille de la nouvelle reine de la beauté plastique togolaise pour comprendre ce phénomène, qui ne serait pas à une première fois. Selon un membre de la famille, Camara Mariana Tatiana aurait été recalée en 2013 en raison de ses origines supposées. Le jury et les organisateurs, un brin chauvinistes,  avaient cru qu’elle était d’origine guinéenne et trouvaient inconcevable que la plus belle femme du Togo fût une étrangère.

Miss Togo 2013

Il a fallu que le père de Camara Mariana Tatiana prouve avec les documents à l’appui que sa fille est belle et bien une Togolaise de souche. D’où son repêchage pour concourir de nouveau en 2014. Et comme par enchantement aucune de ses concurrentes ne put lui damer le pion. L’a-t-on aidée dans le jury ?

Autre incohérence : Camara Mariana Tatiana a surtout le don de brouiller les pistes. En 2013, elle portait le numéro 5 et était en 2ème année de secrétariat de direction. Un an plus tard, elle porte le numéro 10 et est en troisième année de Gestion PMI/PME. Il s’agit d’une prouesse rare chez les étudiants de BTS.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 791 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article