Deux cas d’Ebola découverts à Atakpamé

De sources proches du Centre hospitalier régional d’Atakpamé (CHR), on a relevé deux cas de virus d’Ebola dans la ville (160 kms de Lomé). D’après un médecin qui a préféré garder l’anonymat, il y a exactement un cas avéré et un cas suspect. Les autorités viennent de dépêcher une équipe médicale partie de Lomé sur les lieux. Situé sur la nationale N° 1, Atakpamé est un carrefour pour les voyageurs allant à Lomé ou dans l’hinterland du pays, et même vers le Bénin.

 Un autre cas suspect aurait été découvert à Lomé, près de la place Anani Santos. L’’homme qui présentait des signes de forts accès de fièvre et de fatigue, s’apprêtait à aller acheter des médicaments quand il s’était écroulé en pleine rue, vomissant du sang.

Il a été finalement évacué par une équipe sanitaire dépêchée sur les lieux. Mais les autorités sanitaires ne se sont pas encore prononcées.

Depuis l’expansion du virus Ebola dans les pays de la Sierra-Léone et du Libéra, les autorités togolaises ont pris des mesures prudentielles. Le pays vit dans la psychose de la maladie depuis qu’un cas suspect découvert à Lagos, a été découvert à Lagos à bord d’un vol via Lomé. Une équipe de veille  est installée au CHU Campus de Lomé.

Ebola
Photo d’un patient atteint de virus et pris en charge dans un centre hospitalier au Libéria

Manque d’hygiène 

Mais le comportement des autorités togolaises semblent indiquer que le pays n’est pas encore prêt pour riposter avec efficacité contre la maladie. Hier, après avoir évacué le cas suspect découvert à Lomé, aucune mesure prophylactique n’a été prise pour nettoyer les lieux. Lomé vit pourtant depuis quelques semaines une mousson très pluvieuse, et ce fut particulièrement le cas hier.

Depuis septembre 2013, le Togo n’a pas de ministre de la santé. Le ministère est placé sous l’autorité du Premier ministre. Les autorités n’ont encore rien dit à propos des deux cas signalés dans l’Ogou. Nos tentatives pour avoir la réaction du 111 sont restés sans succès.

K.D.

[socialpoll id= »2214757″]

9 Commentaires

  1. J’ai contacté un Médecin à Atakpame il y a 10mn (07H 48), il dit qu’il n’ y a même pas un cas suspect au CHR ATAKPAME. Arrêtons de semer la panique dans la population. Qu’es-ce qu’on gagne en faisant cela ?

    • Arrêtons de semer la panique au sein de la population. Si le Médecin en question est sincère qu’il donne les preuves de l’identité des deux cas. Mobilisons nous à la prévention en vue d’une riposte fatale à Ebola que d’alarmer la population.

  2. Dieu a dit dans la Bible de ne pas consommer la viande des animaux qui sont considérés aujourd’hui comme porteurs du virus ébola. L’homme a décidé de défier Dieu en soutenant que la consommation des viandes de ces animaux est bonne. Alors que faut-il faire aujourd’hui Face au virus ebola ? Continuer la consommation les viandes des rats, écureuils, chauve-souris, singes, agoutis ou les proscrire ? Faire la volonté des hommes ou la volonté de Dieu ?

    • Fo Koffi Vic, vous avez parfaitement raison. Mon peuple périt faute de connaissance. La bible interdit à l’homme la consommation des animaux vecteurs potentiels de EBOLA. Voir le livre de Lévitique au chapitre 11 et les passages assimilés.Si on s’efforçait de vivre selon les commandements divins, nous aurions certainement moins de problèmes. Contactez moi sur dosabieti@gmail.com pour des échanges plus fructueux.

  3. ne suivons pas de fausse rumeur arrêtons de nous gavé de sel et d’oignons soit disant que se sont des méthodes préventif la seul méthode préventif est l’ hygéne et bien-sure ouvrir être attentif à l’actualité s’il ya quelque chose a savoir on nous le fera savoir
    Mercie.

  4. Arretons d’evangeliser n importe ou et n’importe comment. Menons tjrs un debat rationnel et de bon sens. Imagine toujours que vous vous trouve dans un espace de discussion ou on retrouve egalement des musulman, des chretiens, des boudistes…etc.

    Des lors qu’on retrouve les traces d’ebola au benin selon la radio RFI, la prudence s’impose.
    Se serait aussi bien qu’on soit au courant des moyens que l’Etat met en oeuvre pour combattre ce virus…

    (Desole pour les accents. J ai un clavier anglais)

Vos commentaires sur l'article