Coupe du Monde, 1/8 de finale: La France craint le Nigéria

Le Nigéria, champion d’Afrique et une des deux équipes africaines encore en lice pour la huitième de finale de la coupe du Monde de la FIFA au Brésil affrontera la France lundi. Les spécialistes et les médias français suivent et analysent cette confrontation d’une drôle de manière. Tout en présentant les « Bleus » comme favori, les Français ne comptent par sur le jeu sur le terrain pour départager les deux équipes. Ils semblent miser sur un facteur extérieur qui permettrait à Didier Deschamps et ses jouir de franchir le cap du 1/4 de finale.Super Eagles

Les problèmes de primes évoqués en fin de semaine dernière ont été abondamment commentés par la presse française. Ainsi apprend-on que les joueurs des Super Eagles auraient refusé de participer à l’entrainement vendredi, réclamant des primes de match. Les démentis des principaux concernés n’auront rien changé à cette fixation. Pour les Français, les Africains aiment l’argent plus que l’honneur et leur pays. Ainsi les mésententes sur cette question pourraient faciliter la tâche aux Bleus. Officiellement les Super Eagles n’ont pas refusé de s’entrainer pour cause de primes mais parce que les joueurs voulaient se reposer.

Malheureusement pour les prévisionnistes français, les choses sont rentrées dans l’ordre et les Nigérians s’entrainent normalement. Alors il faut trouver une autre raison qui pourrait affaiblir physiquement et psychologiquement les joueurs nigérians. Et c’est trouvé depuis hier, date de début du jeune du Ramadan. L’équipe Nigériane compte beaucoup de musulmans qui vont « sûrement » se soumettre au rituel de l’observation du carême. Que vaut un joueur qui ne s’est pas alimenté? « Coupe du monde: le ramadan va-t-il tout fausser? » s’interroge le journal en ligne Metronews. Et le journal de rappeler concernant le problème de l’entrainement des joueurs nigérians:  » La France est bien placée pour le savoir. Faire la grève et boycotter un entrainement n’augure jamais rien de bon pour la suite »; allusion à l’affaire Knysna en Afrique du Sud en 2010 avec la sélection française .

L’équipe nigériane que la France affrontera est plutôt une redoutable sélection, avec des joueurs de qualité à tous les postes et un coach plutôt bon tacticien. Stephen Keshi a joué en France et il connait bien le coach français dont il semble maitriser les tactiques de jeu. Les spécialistes du football en France le reconnaissent et savent que cette équipe africaine est capable de mettre fin au rêve des Bleus dans cette coupe du monde brésilienne.

Les spectateurs africains eux attendent de vivre une partie passionnante, avec l’espoir que le Nigeria fassent comme le Sénégal en 2002, en battant une France qui a trop souvent l’habitude de regarder les Africains de haut.

K. Agboglati

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 865 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire