Côte d’Ivoire: Le vice-président Daniel Kablan Duncan a démissionné

Daniel Kablan Duncan, ici avec le Président Alassane Ouattara

Le président Alassane Ouattara a accepté la démission de son vice-président Daniel Kablan Duncan, a annoncé ce lundi 13 juillet le cabinet du président ivoirien.

Le bruit sur la démission du vice-président courait depuis quelques jours malgré des démentis de quelques ténors du RHDP, le parti rassemblant des éléments du PDCI-RDA de Konan Bédié et le RDR d’Alassane Ouattara.

La démission est intervenue quelques jours après le décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly le 8 juillet.  

Daniel Kablan Duncan, 77 ans, ancien premier ministre de Ouattara, avant d’en devenir son vice-président suite à une réforme constitutionnelle, démissionne pour « des raisons de convenance personnelle ».

Selon le communiqué de la présidence, Kablan Duncan a remis sa démission depuis le 27 février dernier, et elle ne fut acceptée que le 7 juillet dernier après un dernier entretien entre le chef de l’Etat ivoirien.

 « Le président de la République voudrait rendre hommage à un grand serviteur de l’État, un homme de pouvoir et d’engagement », d’après le communiqué.

Les dissensions couvent au sein du RHDP à l’approche de la présidentielle d’octobre 2020. Les ténors du parti, d’anciens du PDCI désapprouvent le mode de désignation d’Amadou Gon Coulibaly comme candidat à l’élection, un choix personnel d’Alassane Ouattara.

Ainsi, Marcel Amon-Tanoh, ministre des Affaires étrangères et pourtant fidèle d’Alassane Ouattara, avait, lui aussi, démissionné en mars 2020. Soit, un mois après la demande de départ de Kablan Duncan.

Alors que le RHDP rebat les cartes à la suite du décès sans surprise de son porte-flambeau, cette nouvelle démission montre que le parti manque de sérénité.

Selon d’insistantes rumeurs, le président sortant Alassane Ouattara, 78 ans,  pourrait avoir des velléités de refaire un troisième mandat.   

Avatar
A propos Komi Dovlovi 981 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire