Santé: L’Afrique désormais certifiée continent sans poliomyélite

L’Afrique est parvenue à éradiquer la transmission du virus qui cause la polio, a-t-on appris vendredi. Selon des sources affiliées à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une déclaration formelle devrait être publiée au mois d’août.

Les sources précisent qu’il s’agit uniquement de la polio dite “sauvage”, qui est la forme naturelle de la maladie, qui s’est avérée si difficile à combattre sur le continent africain.

L’autre forme, appelée “poliomyélite dérivée d’un vaccin”, court toujours. Des cas actifs sont répertoriés dans une dizaine de pays africains, selon la toute dernière édition du bulletin hebdomadaire des urgences sanitaires de l’OMS.

L’éradication de la polio est un effort laborieux qui s’étend sur plusieurs décennies. En Afrique, il restait deux points chauds au début du siècle : le Cameroun et le Nigeria.

Mercredi, le Dr Malachie Manaouda, ministre de la santé du Cameroun, a écrit sur son compte Twitter que “le cameroun vient fièrement d’être certifié pays polio-free”.

Le lendemain, un haut responsable nigérian de la santé, le Dr Faisal Shuaib, a écrit que son pays “a démontré qu’il était exempt de polio”, ce qui a été accepté par l’OMS.

La certification est un processus formel par lequel l’OMS confirme qu’un pays est effectivement exempt de la maladie. Le processus prend généralement trois ans.

Selon une fiche de l’OMS, la polio est “une infection virale très contagieuse touchant principalement les enfants”. Elle cause la paralysie permanente. Le virus se transmet par l’eau ou des aliments contaminés. Il existe un vaccin préventif.

Avatar
A propos Emilie ORONG 909 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire