Ghana : le nombre de cas positifs de coronavirus explose après le déconfinement

403 nouveaux cas positifs au coronavirus au Ghana, selon le Ghana Health Service (Le Service ghanéen de la Santé), après plusieurs semaines de confinement.

Le nombre de cas explose et passe de 1671  à 2074. Le Grand Accra et la région de Kumassi (centre), plus grandes zones urbaines peuplées, concentrent l’essentiel des cas de contamination.  Accra compte 1800 sur quasiment 2100 cas.  L’Eastern (nord-est du Great Accra) enregistre 70 cas, 21 pour le Central tandis que l’Upper East connaît 19 cas.

Les régions frontalières du Togo,  d’où est arrivé un cas au Togo, enregistrent également plus d’une dizaine de cas : la  Volta, 16; le Nord, 13; et le Nord-Est, 2.

Le pays connaît également un décès portant le total à 17.

Le Ghana paraît faire la meilleure gestion du covid-19, dans une Afrique où l’OMS et les organisations internationales annoncent une catastrophe. La faiblesse ou l’inexistence d’un système sanitaire adéquat, l’impossibilité du confinement,  la débilité de l’économie et la rareté des ressources font redouter un scénario catastrophe en Afrique. Plusieurs millions de morts selon certains experts.

Dès les premiers cas au Ghana, le régime a pris des mesures de confinement et de fermeture des frontières aériennes et terrestres, le pays ayant une forte communauté diasporique en Angleterre et aux Etats-Unis.

100 mille tests pour une meilleure gestion de la crise sanitaire

Un fort cordon sanitaire a été mis en place. Les relations avaient été coupées entre l’épicentre du Great Accra et même Kumassi et les autres parties du Ghana. Le pays mis en pratique des mesures de couvre-feu, assez sévères les débuts, et misé sur la sensibilisation avec une forte implication personnelle des autorités, y compris le président de la République.

L’équipe scientifique a choisi la méthode allemande voire sud-coréenne : un grand nombre de tests. Le Ghana a réalisé ainsi plus de 100.000 tests dont des tests envoyés dans l’arrière-pays. C’est le pays qui teste le plus en Afrique, très loin devant l’Afrique du sud, le Nigéria (11 mille tests) et le Sénégal !  Avec la politique des tests massifs, les statistiques du Ghana sont beaucoup plus proches de la réalité  que le reste de l’Afrique. Par exemple, quand le Ghana dit qu’il y a 10 cas quelque part, c’est plus proche de la réalité que quand le Togo dit qu’il n’y en a pas où qu’il y en a 10.

Le site Worldometers  donne une image de la gestion sanitaire du covid selon les pays. Ainsi La dernière colonne du Worldometers  montre l’intensité de tests réalisés par chaque pays (/1million d’habitants). Le Ghana teste ainsi 3.400 personnes sur 1 million d’habitants contre 806 pour le Togo et 62 pour le Nigéria.

Avatar
A propos Tony Feda 99 Articles
Journaliste indépendant. Ancien Fellow de l'Akademie Schloss Solitude (Stuttgart, Allemagne), Tony FEDA s’intéresse à la sociologie, la culture- ses domaines de prédilection sont la littérature et les arts de la scène du Togo. A travaillé pour plusieurs journaux dont Le Temps, Notre Librairie. www.culturessud.com. Depuis août 2018, s'inspirant de Robert Park et de Bourdieu, il entame sur son blog www.afrocites.wordpress.com des projets sur des thèmes concernant la ville.

Laisser un commentaire