France : l’examen final du baccalauréat 2020 n’aura pas lieu

L’épidémie de coronavirus, qui continue de faire des centaines de morts par jour en France, aura eu raison des épreuves du baccalauréat 2020. Une décision historique a été prise par le gouvernement français ce vendredi 3 avril : les élèves seront en effet évalués grâce au contrôle continu, c’est-à-dire avec l’ensemble de leurs notes attribuées en classe par leurs professeurs durant les trois trimestres, hors période de confinement.

Les élèves de Terminales au bac général, technologique et professionnel seront évalués cette année uniquement via le contrôle continu, en raison de l’épidémie de coronavirus, a déclaré ce vendredi le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer.

Seul l’oral de français est maintenu pour les élèves de Première, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse. Les élèves de BEP, CAP et BTS seront évalués également via le contrôle continu. Il s’agit d’une décision historique en France puisque le baccalauréat, diplôme national sanctionnant la fin des études secondaires existe depuis 1808, avec une première épreuve écrite apparue en 1830, et constitue un moment symbolique dans la vie des élèves français.

Pas de stress avant les épreuves écrites cette année, donc. Il s’agit de la « solution la plus simple, la plus sûre, la plus juste dans les temps difficiles que nous vivons », a ajouté le ministre de l’Éducation, assurant que l’objectif était de faire en sorte qu’aucun des 2,1 millions de candidats ne soit lésé.

rfi.fr

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 912 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire