Le Togo valide son tout premier rapport sur l’état de l’environnement

Le premier Rapport sur l’Etat de l’Environnement du Togo (REET) a été validé lors d’un atelier national tenu du 26 au 28 décembre à Notsè.

Ce rapport servira d’outil devant permettre d’avoir une vue globale sur le secteur afin d’orienter les actions des décideurs et de faciliter l’accompagnement des partenaires dans une perspective de développement durable. L’atelier a été organisé par le ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature en collaboration avec le Projet d’Amélioration du Système d’Information Environnementale au Togo (PASIET).

Au cours des travaux, il a été examiné le contenu du Rapport qui traite, entre autres de la gouvernance environnementale et les perspectives, les terres et la gouvernance foncière, les mines et l’énergie, les établissements humains et le cadre de vie. Il évoque aussi l’environnement marin et côtier, les ressources en eau, les risques et catastrophes, la vulnérabilité et la gouvernance climatique, la biodiversité et les services éco systématiques, le contexte biophysique et socio-économique. Il a été rappelé au cours de l’atelier qu’au niveau régional africain, le Togo est un pionnier dans la consécration de l’environnement dans les options de développement national car déjà en 1988, il était le 2ème pays africain à intégrer les préoccupations environnementales dans son ordonnancement juridique à travers la loi n° 88-14 du 3 novembre 1988 instituant le code de l’environnement. Le gouvernement dit accorder un intérêt aux questions de statistiques environnementales et au suivi des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Avatar
A propos Emilie ORONG 856 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire