Algérie : Mandat de dépôt pour un responsable actif dans la contestation

Le secrétaire général du Rassemblement Action Jeunesse (RAJ), association citoyenne très active dans la contestation en Algérie, a été placé sous mandat de dépôt dimanche.

Fouad Ouicher et Saida Deffeur –placée sous contrôle judiciaire– ont tous deux été inculpés d'”atteinte à l’unité nationale” et d'”attroupement non autorisé”, sur la base d’images enregistrées sur leurs téléphones, dont certaines ont été publiées sur les réseaux sociaux, a indiqué Me Seddik Mouhous, leur avocat. Ils ont été interpellés vendredi après une manifestation à Alger contre la présidentielle prévue en décembre et “conduits au siège de la Section de recherche de la gendarmerie nationale avant de comparaître dimanche matin devant le tribunal” de Sidi M’hamed, le plus important de la capitale, a-t-il ajouté.

La défense a boycotté la séance devant le juge d’instruction, conformément à une décision des avocats bénévoles défendant les détenus du mouvement de contestation, qui est entré vendredi dans son 10ème mois.

Le président du RAJ, Abdelouahab Fersaoui, ainsi que huit militants de l’association, sont déjà sous les verrous depuis octobre pour “atteinte à l’unité nationale” ou “incitation à un attroupement”, passibles respectivement de 10 mois et un an d’emprisonnement.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 996 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire