Les locaux et des véhicules de la douane de Cinkassé saccagés par des manifestants

Un des véhicules de l'Office togolais des recettes (OTR) endommagés

Des manifestants en colère contre des saisies de motos sans plaque d’immatriculation  ont saccagé les locaux de la douane de Cinkassé, extrême nord-Togo (657 kms de Lomé) le 19 septembre dernier.

Les images témoignent de la colère des jeunes habitants de cette ville de plus de 10 mille habitants.  A l’origine des manifestations, la volonté de l’administration fiscale de procéder à la saisie des véhicules à deux roues sans plaque d’immatriculation, donc non dédouanés, ou portant des plaques minéralogiques étrangères. Un détachement d’agents de  l’OTR (Office togolais des recettes) venait de la région centrale dans le cadre de cette opération.

Les manifestants ont d’abord bloqué l’accès de certains quartiers aux douaniers tandis que d’autres groupes se sont dirigés vers le siège de l’OTR à Cinkassé.  Ils ont alors ramassé les motos saisies. Les véhicules de la douane ainsi que les locaux furent endommagés.

Le gouvernement n’a pas encore communiqué sur la situation. Le calme est cependant revenu dans la ville.

Cependant, la région de la Savane est une région très pauvre, où plus 90% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Le taux de chômage y est également très élevé. Depuis quelques années, les villes de cette région, Mango, Dapaong et Cinkassé sont des foyers de contestation.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 867 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire