Recrutement exceptionnel de 500 militaires contre les jihadistes

Le ministère burkinabè de la Défense a lancé un “recrutement exceptionnel” de 500 militaires du rang, au profit des forces armées nationales qui ont subi de fortes pertes lors d’attaques jihadistes de plus en plus fréquentes et meurtrières.

Du 15 septembre au 12 octobre, 487 garçons, nés entre le 1er janvier 1996 et le 31 décembre 1998, dont 143 pour les “besoins spécifiques des forces armées nationales” seront recrutés, indique un communiqué daté du 26 juin et signé du ministre de la défense, Moumina Chériff Sy.

Treize filles seront également enrôlées en raison d’une fille dans chacune des régions du pays, lors de ce recrutement qui se déroulera sur toute l’étendue du territoire national.

En février, le ministère avait déjà organisé un recrutement de la classe 2019 au profit des forces armées nationales.

Le Burkina Faso est pris depuis quatre ans et demi dans une spirale de violences, attribuées à une douzaine de groupes, certains affiliés à Al-Qaïda et d’autres au groupe Etat islamique.

Le Temps avec AFP.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 993 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire