Interdiction des transactions en devises étrangères au Zimbabwe

Le Zimbabwe en crise a annoncé lundi avoir interdit les transactions en monnaies étrangères, dont le dollar américain, qui étaient autorisées sur son sol depuis 2009. C’est un nouveau pas vers le rétablissement d’une devise nationale.

« A compter du 24 juin, la livre britannique, le dollar américain, le rand sud-africain (…) ou tout autre monnaie ne peuvent plus servir de devise avec le dollar zimbabwéen pour une quelconque transaction », a annoncé la Banque centrale et qui ajoute : « En conséquence, le dollar zimbabwéen reste la seule devise autorisée pour les transactions au Zimbabwe ».

Manque de liquidités, monnaie en chute libre, forte inflation, chômage endémique, le Zimbabwe est englué depuis deux décennies dans une interminable crise.

Au pouvoir depuis fin 2017, le président Emmerson Mnangagwa a promis de relancer l’économie, par le rétablissement d’une monnaie nationale au plus tôt fin 2019.

Le Zimbabwe avait abandonné en 2009 sa devise, dévaluée pour cause d’hyperinflation, au profit du dollar américain et du rand sud-africain notamment mais les billets verts se sont faits de plus en plus rares, au point d’étrangler l’économie.

Avatar
A propos Emilie ORONG 745 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire