Angola : Annulation un contrat piloté par Isabel dos Santos

Isabel dos Santos, fille de l'ex prédisent Eduardo dos Santos

De sources concordantes le président angolais Joao Lourenço a annulé l’attribution de contrats de plus d’un milliard d’euros pour un projet immobilier piloté par Isabel dos Santos, la fille de son prédécesseur.

“Après avoir établi des surfacturations (…) les contrats sont annulés”, a annoncé un décret présidentiel qui dénonce aussi la “violation de principes de moralité” dans ce dossier.

En janvier 2016, le président dos Santos avait approuvé un contrat attribué à plusieurs sociétés, parmi lesquelles Urbinveste dont sa fille Isabel est la principale actionnaire pour la construction d’un nouveau quartier dans la capitale Luanda.

Isabel dos Santos a jugé “infondées” les accusations de surfacturation.

“Il y a une volonté délibérée de discréditer, de viser des gens et des projets antérieurs, mais pour quel objectif ?”, s’est-elle demandé sur Twitter.

Dans un communiqué, Urbinveste a accusé l’Etat angolais d’avoir annulé le contrat sans présenter de “preuves de surfacturation”, jugeant la décision de Joao Lourenço “incompréhensible (…) et incohérente”.

La société affirme avoir “suivi les procédures de passation des marchés publics et obtenu la validation du prix (…) par la Cour des comptes”. Les relations entre la famille dos Santos et le président Lourenço sont difficiles depuis l’alternance à la tête de l’Etat. Le nouveau président a lancé une purge de grande ampleur dans l’administration et les entreprises publiques. Et la plupart des membres de la famille dos Santos se trouvent désormais à l’étranger.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Emilie ORONG 785 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire