Guerre commerciale : Google va bannir Huawei de Play Store

La société américaine Google a annoncé, le 20 mai 2019, sa décision de rompre toutes relations avec le fabricant chinois de téléphones mobiles Huawei. Cela signifie priver Huawei de l’accès à son système d’exploitation Android pour ses futurs téléphones. La mesure découle de la mise sur liste noire de la société chinoise par l’administration Trump, l’empêchant dès lors de commercer avec des entreprises américaines.

La sanction américaine est une conséquence de la guerre commerciale qui perdure depuis plusieurs mois entre les deux pays.

Priver Huawei de l’accès au Play Store et aux applications Google sur ses nouveaux smartphones signifie que des millions de nouveaux téléphones de l’entreprise n’auront pas accès aux très populaires applications de l’américain, comme Gmail, YouTube ou Google Maps. Les utilisateurs des nouveaux smartphones et tablettes Huawei n’auront également plus accès aux mises à jour de Google – les mises à jour de sécurité ou les nouvelles versions d’Android – prévues par l’écosystème Android. Pour Google, la perte n’est pas tellement grande puisque ses applications sont interdites en Chine. Mais pour Huawei, cette mesure affaiblira ses finances sur les marchés européen et africain.

Réagissant à la décision de Google, Huawei s’est montrée rassurante quant au futur. Elle a expliqué que tous les modèles vendus jusqu’à aujourd’hui seront mis à jour régulièrement et recevront les derniers correctifs de sécurité ainsi que les mises à jour des services installés, car elle continuera à utiliser la version libre de droits d’Android.

Le Temps avec Ecofin

Avatar
A propos Emilie ORONG 762 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire