Amnesty International plaide pour la libération de Sotoudeh

Les autorités iraniennes renforcent la répression contre l’avocate Nasrin Sotoudeh. Amnesty International appelle à une action urgente pour sa libération.

Le 11 mars 2019, Nasrin Sotoudeh, éminente avocate iranienne spécialisée dans la défense des droits humains et des droits des femmes, a été condamnée à 33 ans de prison et 148 coups de fouet pour avoir défendu les droits des femmes et protesté contre la législation qui impose le port du hijab (voile) en Iran. Cette condamnation s’ajoute à une peine de 5 ans prononcée auparavant, portant à 38 ans la durée totale de sa peine de prison.

L’avocate lutte quotidiennement pour les droits des femmes et dénonce la peine de mort dans son pays. Elle a défendu des femmes ayant défié les lois de la République islamique en se dressant, sans voile, dans l’espace public. Sa peine est la plus lourde prononcée à l’égard d’un défenseur des droits humains en Iran ces dernières années. Nasrin est séparée de son mari et de ses deux enfants et ne peut plus mener ses activités en tant qu’avocate spécialiste des droits humains.

Avatar
A propos Emilie ORONG 795 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire