‘La C14 et le magot du dictateur étranger: entre manipulation et mensonge’_Togoata

Un dictateur de la CEDEAO qui fait partie de la médiation inter-togolaise, a, selon Gogué, président de l’ADDI, offert la somme de trente millions CFA à la C14. Et l’argent, dit-il, aurait servi à financer les manifestations de la coalition.
Cet aveu mérite quelques commentaires:

1.Pourquoi l’information, provenant d’un membre de la C14, a-t-elle été axée sur la corruption d’un leader alors que c’est toute l’équipe, lui y compris, qui en a profité ? Pourquoi jouer avec la vérité au risque de semer la confusion dans les esprits avec des détails invraisemblables ? Pourquoi n’avoir pas appelé un chat un chat en induisant le public, les chroniqueurs et les journalistes en erreur ? C’est très grave !

2. Il est fréquent de la part des partis politiques de solliciter des fonds auprès de différents donateurs. Mais la cohérence de la ligne politique interdit de souper avec le diable. Or il se fait que le chef d’État en question est un ennemi juré de la démocratie qui traite ses opposants aussi mal que le fait Faure Gnassingbé. C’est dire qu’un démocrate peut normalement financer un démocrate, un facho un facho. C’est de bonne guerre.

3. Comment la C14, qui prétend vouloir instaurer la démocratie au Togo, peut-elle accepter l’argent d’un despote criminel ?

4. Conséquemment, il y a lieu de penser que le dictateur a imposé son diktat à la C14 pour cautionner une stratégie foireuse visant à satisfaire son homologue dictateur togolais. Dans ce cas, il est légitime de parler de trahison de la CEDEAO et des leaders de la C14. Celle de la C14 est plus grave que celle des chefs d’État étrangers.

5. Ce genre de cadeau ne s’étale pas sur la place publique. Les donateurs tiennent à la discrétion. Violer cette règle tacite vous expose à ne plus recevoir de dons quand vous n’êtes pas capable de garder le secret. Et l’information se répand très vite et vous êtes grillé auprès des éventuels donateurs privés et institutionnels. Vous n’êtes pas fiables. Surtout auprès des donateurs nationaux qui ont peur des représailles du régime.

LIRE AUSSI: Incroyable: l’opposition en guerre contre des moulins à vent (Tribune de Togoata)

Conclusion :
Il appert de la confusion entretenue, dès le départ, pour induire le public en erreur afin d’en tirer un avantage politique bidon en jouant à une fausse honnêteté, que son auteur a divisé l’opposition en refusant la transparence. Il a menti par omission. Il s’agit d’une odieuse manipulation politique digne du Rpt/Urine. A quelle fin ? Seul l’auteur peut répondre à cette question. La C14 a une politique de communication catastrophique et ses leaders, fouilleurs de poubelles, sont médiocres et menteurs.
Nous sommes décidément mal servis ! Triste.

Ayayi Togoata APEDO-AMAH

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 868 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire