Deux militaires congolais morts d’Ebola dans le nord

Deux militaires congolais sont décédés des suites de la fièvre hémorragique Ebola dans l’est de la RDC où le foyer de l’épidémie s’est déplacé.


« Deux de nos militaires sont morts de suites de la maladie à virus Ebola à Beni. Trois autres sont en observation », a déclaré le porte-parole de l’armée dans la région. « Toutes les mesures sont prises pour que la contamination des hommes des troupes soit stoppée », a-t-il assuré.
« De nouveaux cas d’Ebola sont enregistrés ces derniers temps à cause de la résistance des populations. Même les hommes en uniformes sont atteints. Deux militaires sont morts et trois sont des cas suspects en observation », a affirmé le Dr Michel Tosalisa, chef de la zone de santé de Beni.
« Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 736, dont 682 confirmés et 54 probables. Au total, il y a eu 459 décès (405 confirmés et 54 probables) et 257 personnes guéries », selon le dernier bilan du ministère de la santé daté de lundi.
Des groupes de délinquants perturbent les actions de la riposte en empêchant le bon déroulement d’activités importantes comme la vaccination, la désinfection des maisons et des objets utilisés par les malades et les enterrements dignes et sécurisés, expliquent les autorités sanitaires.
Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 934 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire