Irak : trois djihadistes de Daesh tués par des sangliers

Trois combattants de l’Etat Islamique (EI) auraient été tués par des sangliers au sud de Kirkouk, en Irak. Les animaux seraient plus nombreux que d’hommes.

Ces animaux prolifèrent dans une zone aux mains de l’EI depuis 2014, désertée par sa population.

Selon Iraqi News, trois djihadistes de l’EI ont été massacrés par des sangliers dimanche 23 avril au sud de Kirkouk, une zone irakienne aux mains de l’EI depuis 2014. Les sangliers seraient devenus très nombreux dans la région alors que les populations ont dû abandonner leurs habitations et exploitations agricoles.

Selon le récit d’Iraqi news, les animaux sauvages ont attaqué une ferme située à al-Rashad, sans doute pour y trouver de la nourriture. Trois des djihadistes qui s’y trouvaient ont été laissés pour morts. Le média local précise que les combattants de l’EI se sont ensuite vengés des animaux, sans préciser comment.

Plusieurs spécialistes cités par Le Parisien estiment que l’histoire, impossible à vérifier, peut faire partie d’une opération de propagande visant à ridiculiser les djihadistes. Reste que la prolifération des sangliers dans la zone semble, elle, avérée, comme celle des djihadistes depuis 3 ans…

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 915 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire