L’actualité vue par Le Temps du Togo

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

Dapaong : Une grotte mariale dédiée au pèlerinage des fidèles

Après quinze ans d’existence, la paroisse Bon Pasteur de Natbagou…

Caravane en vue contre l’accaparement des terres par les nantis

Une caravane ouest-africaine sur le droit à la terre et…

Côte d'Ivoire : Bonaventure Kalou veut devenir Maire

L’ancien attaquant international ivoirien, Bonaventure Kalou veut devenir maire pour…

Koroki change d’entraîneur après trois journées de championnat

La première division du championnat national de football enregistre un…

Justice tchadienne : séquestrée à 14 ans, Hawariya n’y croit plus

Deux ans après l'affaire du viol de Zouhoura, la justice…

Afrique du Sud : Le roi des Zoulous récuse les réformes…

Le roi des Zoulous a demandé au président sud-africain à…

Des prisonniers prennent le contrôle d'une prison de Juba

Des prisonniers ont provisoirement pris le contrôle d'une partie d’une…

Second repas pour les détenus de la prison de Sokodé

L’Union Européenne UE et l’ONG allemande DAHW ont conjointement aidé…

Démantèlement d’un vaste réseau de prostitution en France

Un vaste réseau soupçonné d'avoir collecté et blanchi des dizaines…

RDC : Quatre opposants mettent en garde la commission électorale

Selon quatre candidats de l'opposition congolaise la commission électorale devrait…

Handicap International forme des régisseurs de prisons

Le programme Handicap International Humanité et Inclusion célèbre la question…

La région des savanes s’offre un centre d’appareillage

Pour soutenir les personnes vivant avec un handicap il est…

RDC : Koffi Olomide contre la « machine à voter »

Le roi de la rumba Koffi Olomide rejette la "machine…

Burkina Faso : Trois gendarmes "grièvement blessés" dans une attaque

Trois gendarmes burkinabè ont été grièvement blessés lundi dans une…

Melania Trump en Afrique pour les enfants et leur Bien-Être

La Première dame des Etats-Unis, Melania Trump a entamé mardi…

Dankpen: La foudre tue trois femmes dont deux coépouses

Trois peulhes ne se sont pas trouvées au bon endroit…

Afrique du Sud : Desmond Tutu de nouveau hospitalisé

L’ancien archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu a été hospitalisé jeudi…

La Voix de l’Amérique diffusera désormais au Togo

 Par une convention, La Voix de l’Amérique, est désormais autorisée…

Sierra-Leone : Des Chinois accusés d’exploitation illicite des mines expulsés

La Sierra-Leone va expulser 38 ressortissants chinois accusés d'avoir exploité…

Angola : Filomeno dos Santos incarcéré pour corruption

Le fils de l'ex-président angolais Jose Eduardo dos Santos, Jose…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Faure Gnassingbé aurait donné 5 milliards à Manuel Valls

Lors de son passage à Lomé, Faure Gnassingbé aurait offert 5 milliards CFA à Manuel Valls pour le soutenir dans le cadre de sa campagne électorale.

Dans un communiqué rendu publique ce mardi et destiné à soutenir la grève de trois jours des enseignants, le Parti des travailleurs accuse le président Faure Gnassingbé d’avoir donné une valise de 5 milliards CFA à l’ancien Premier ministre  français.

Manuel Valls et la malette de la Françafrique

Cette somme destinée à soutenir le Premier ministre Manuel Valls pour sa candidature à la primaire socialiste puis à la présidentielle 2017.

«C’est ainsi que des révélations de sources proches du régime, émanant de personnalités elles-mêmes écœurées par l’incroyable cynisme de Faure Gnassingbé à l’endroit de son propre peuple, indiquent que, lors de son voyage officiel de fin 2016 au Togo, Manuel Valls, alors qu’il était encore Chef du gouvernement français, aurait reçu un « cadeau » de 5 milliards de F CFA pour sa campagne en France en vue de l’élection présidentielle de 2017 dans laquelle il envisageait de s’engager », selon le communiqué du Parti des Travailleurs.

C’est fort de cette « manne » que l’ex Premier ministre français a fait pression pour le retrait de l’actuel locataire de l’Elysée de la course à la présidentielle française.

Détournements de fonds

Selon Monsieur Claude Ameganvi, il s’agit d’un vrai détournement de fonds car c’est en prévision de ce soutien à M. Manuel Valls que Faure Gnassingbé a fait voter par l’Assemblée nationale un collectif budgétaire de 10 milliards CFA soit disant pour paiement de cinq hélicoptères dans le cadre de la «Conférence de la sécurité sur la navigation maritime».

Des hélicoptères introuvables, d’après le Parti des Travailleurs, car « n’ayant jamais été achetés ».

Pays livré à l’étranger

A côté de ce détournement, le gouvernement aurait totalement livré le pays à l’étranger en gageant des biens publics. Voici comment le communiqué détaille ces ventes déguisées de biens publics :

Plus révoltant et aussi incroyable que cella puisse paraître, l’irresponsabilité et la gloutonnerie des membres du régime de Faure EYADEMA-GNASSINGBE les ont conduit à contracter – comme son représentant a dû l’avouer lors de la discussion sur le Collectif budgétaire, gestion 2016 – des prêts dénommés Sukuk d’un montant total de 156 milliards de F CFA auprès de certaines banques islamiques sur la période 2016-2026 en gageant des biens publics.

 

 

Il s’agit des bâtiments suivants : le site de la Foire Togo 2000, le Commissariat général de l’OTR et son Commissariat des Impôts, le siège de Togo Télécom, le Garage central, le Ministère des Travaux publics, l’UTB, le siège de la LONATO, la CENI, le Ministère du Commerce, le siège de la SAZOF et la SAZOF-Zone portuaire.

 

 

Il n’y a aucun doute que ces prêts, contractés dans l’opacité la plus totale et hors de tout contrôle par les institutions nationales de régulation du fonctionnement de l’Etat, ne s’inscrivent dans aucune logique rationnelle de développement comme celle des infrastructures et besoins scolaires, selon le même communiqué.

 

Assez d’argent pour satisfaire les enseignants

En conclusion, selon le Parti des Travailleurs, sans la « gloutonnerie » du régime, on pourrait satisfaire les revendications des enseignants et construire des infrastructures sociales.

Difficile dans ce cas d’avancer le manque d’argent pour justifier la non-satisfaction des enseignants. Par conséquent, le Parti des Travailleurs soutient les enseignants et demande au peuple togolais de leur apporter son appui.

10133 Vues totales 9 Vues ce jour
(Visited 7 243 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter