Defalé: Dix élèves exclus pour soutien aux enseignants

Dix élèves du Lycée de Défalé (Doufelgou) ont été exclus par le proviseur pour soutien à la grève des enseignants du Togo.



Excès de zèle ou acte de militantisme politique ? Selon une information reçue par notre rédaction et vérifiée par des témoins sur le terrain, le proviseur du Lycée de Défalé a renvoyé le 15 décembre dernier 10 élèves de son établissement pour incitation de leurs camarades à soutenir la grève des enseignants.

Pour rappel, la veille, le 14 décembre, premier jour du débrayage de trois jours lancés par les syndicats enseignants, les élèves étaient sortis massivement pour demander le retour de leurs professeurs, raconte notre témoin. Le 15, le proviseur a renvoyé les élèves, sans note d’exclusion tout en leur demandant de venir à l’école avec leurs parents mardi 20 décembre. Nous croyons que dans un canton que l’on considère à tort ou à raison comme le fief d’UNIR, le proviseur zélé ne veuille faire un exemple pour montrer à ses chefs qu’il est dans la ligne du gouvernement.

Perturbation des classes sur l’ensemble du territoire

Notre témoin demande de faire appel aux organisations des droits de l’homme. Mais le comportement du proviseur du patelin reste tout de même surprenant. La grève des enseignants touche l’ensemble du pays et le déroulement des cours dans plusieurs établissements du pays est fortement perturbé.

Les syndicats de l’enseignement public ont déclenché une grève de trois jours. Ils revendiquent l’augmentation de différentes primes dont celles du logement et d’astreinte.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 847 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire