Riposte engagée contre les chenilles de caféiers dans les Plateaux

Une campagne de riposte contre les chenilles de caféier appelé « Epicampotères» a démarré par la préfecture de l’Akébou et s’étendra dans les environs afin de sensibiliser les groupements de producteurs de café et cacao essentiellement de la région des plateaux où une surveillance quotidienne des plantations est obligatoire. La campagne informera la population sur les dispositions pour devant participer à l’éradication des chenilles des caféiers.

Les producteurs de la filière ont, au préalable, été entretenus sur la nécessité pour eux de traiter les plantations afin de circonscrire l’évolution des chenilles.

Le ministère de l’Agriculture a mis à disposition des produits de traitement dont des appareils atomiseurs. L’objectif est la redynamisation de la filière du café au Togo. Une intervention rapide permettra de sauver les plantations seront sauvées. Pour bénéficier de ce traitement egistrent auprès de l’autorité compétente.

De septembre à octobre 2016, plus de cinq mille hectares de plantations ont été dévastées. La plupart de ces plantations se retrouvent dans les préfectures de l’Amou, Danyi, Wawa et l’Akébou, zones de culture abondante de caféiers et de cacaoyers.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 937 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire