La CDPA décline l’invitation du Sommet de Lomé

Pascal Adokou, SGA de la CDPA

A vingt-trois (23) jours de la tenue du Sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA) sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique qu’organise le Togo, la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) décline l’invitation d’y participer.

Reçu ce mardi dans l’émission Audi-actu de Victoire FM, le Secrétaire Général Adjoint de cette formation politique, Pascal Adoko dit ne pas « soutenir ce sommet » après l’avoir signifié au ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales du moment où le Togo « souffre de plusieurs maux ».

Pour lui, il se raconte que c’est avec 5,5 milliards que le Togo va dépenser dans l’organisation de ce rendez-vous continental alors qu’il suffit de voir les publicités qu’il en fait sur le plan international et les aller-retour pour s’en rendre compte que c’est une goûte d’eau dans la mer.

« Dans le budget du Togo, les gens parlent de 5,5 milliards de francs CFA pour accueillir un sommet alors que nous n’avons pas d’hôpital de référence et le seul que nous avons du nom du Centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio  n’y a pas de scanner qui fonctionne. Cela veut dire que si les Togolais tombent malade ils sont condamnés à mort. Et donc, nous ne pouvons pas malheureusement accompagner ce sommet », s’est-il justifié.

C’est le second parti politique à refuser de participer à ce sommet de Lomé. Il y a quelques jours, le chef de file de l’opposition et Président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) Jean-Pierre Fabre a décliné l’invitation qui estime que l’organisation de ce sommet « ressemble à une opération de marketing politique ».

Plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement sont attendus à ce rendez-vous à l’issue de laquelle ils auront à adopter et signer une charte dénommée « Charte de Lomé ».

Joseph Ahodo

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 914 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire