Session extraordinaire du comité interparlementaire de l’UEMOA à Lomé

Les parlementaires, membres du Comité Interparlementaires de l’Union Economique Monétaire Ouest Africain (CIP-UEMOA) tiennent leur 21ème session extraordinaire du 18 au 23 avril à Lomé. Celle-ci est consacrée à la réflexion sur la rationalisation des organes de l’UEMOA et le fonctionnement de CIP conformément à la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de l’Union du 8 janvier dernier.

Cette session entend réfléchir sur les réformes institutionnelles afin d’améliorer le fonctionnement du comité interparlementaire aux processus d’intégration régionale prôné par l’UEMOA. Les huit pays de l’UEMOA débattent du fonctionnement du CIP, son rôle et sa place dans le schéma institutionnel de l’Union. Les parlementaires doivent soumettre à la fin des travaux, des conclusions relatives à la consolidation du CIP au sein de l’UEMOA afin d’accroître son rôle entre l’exécutif et les populations.

Le président du comité interparlementaire de l’UEMOA, Lancina Dosso a souligné que cette session est une initiative des autorités de l’UEMOA visant à faire des propositions sur la pertinence, l’efficience, la soutenabilité financière et la mise en adéquation de l’union avec l’évolution du processus d’intégration en Afrique de l’ouest.

Le Comité Interparlementaire de l’UEMOA a pour mission d’apporter sa contribution à la consolidation de la démocratie représentative, la prévention et la gestion des conflits, la supervision des élections dans les Etats membres, le renforcement de la coopération avec les parlements nationaux et régionaux et l’affirmation de l’UEMOA sur la scène parlementaire internationale. Ce comité est composé de cinq membres par Etat désignés par l’organe législatif de chaque pays.
Avec ATOP

Avatar
A propos Emilie ORONG 715 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire