Pour les enfants pauvres, « le monde reste profondément injuste »

L’UNICEF a lancé le 23 novembre, le rapport « Pour tous les enfants, l’égalité des chances » dans le cadre de la journée mondiale de l’Enfance. Le rapport affirme que, pour les enfants pauvres et les enfants les plus défavorisés, le monde reste profondément injuste en dépit des progrès considérables accomplis depuis l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant en 1989.

« En un peu plus d’une génération, le monde a fait baisser de moitié le taux de décès d’enfants, envoyé plus de 90 % des enfants à l’école primaire, et augmenté de 2,6 milliards le nombre de personnes ayant accès à l’eau salubre » a affirmé le Directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake. Mais les enfants représentent près de la moitié des pauvres dans le monde, près de 250 millions d’enfants vivent dans des pays déchirés par les conflits, et ils sont plus de 200 000 à avoir risqué leur vie cette année pour trouver refuge en Europe. », a – t- il ajouté.

Le rapport publié le 23 novembre, présente des données statistiques qui mettent en exergue les enfants les plus marginalisés dans le monde par rapport aux indicateurs de base du développement humain. Il souligne que les enfants des ménages les plus pauvres risquent presque deux fois plus que ceux des ménages les plus riches de mourir avant l’âge de 5 ans, et ils risquent cinq fois plus de ne pas être scolarisés. Les filles des familles les plus pauvres ont quatre fois plus de risques que celles des familles les plus riches d’être mariées avant l’âge de 18 ans.

Selon toujours le rapport, environ la moitié des 159 millions d’enfants qui souffrent de retards de croissance vit en Asie du Sud et un tiers vit en en Afrique. Il montre qu’il faut combler les lacunes en matière d’équité, en expliquant que les investissements en faveur des enfants, en particulier des plus vulnérables, sont souhaitables sur le principe comme dans la pratique, et que ces investissements présentent de nombreux avantages non seulement pour les enfants mais aussi pour les familles, les communautés et les économies des pays.

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1054 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire