Le « riz des Incas » en conquête des agriculteurs togolais

Les directeurs généraux, centraux, chefs services, représentants du secteur privé et producteurs agricoles ont dégusté pour la première fois (le 29 octobre) du quinoa ou «riz des Incas» à Lomé au cours d’une opération de communication présentant les vertus nutritionnelles du quinoa afin d’amener la population à s’intéresser à la consommation de cette céréale. Quinoa va bientôt conquérir les habitudes alimentaires des Togolais, selon le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique si les techniques de production de semences et de récolte de cette céréale sont vulgarisées et maîtrisées.

En promotion par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), le quinoa va entrer dans les cultures de six pays ouest-africains dont le Mali, le Burkina Faso, le Cameroun, le Niger, le Sénégal et le Togo. Le projet est en soutien au développement des perspectives nutritionnelles des pays en matière de production, d’évaluation, de gestion, d’utilisation et de sa commercialisation.

A base du quinoa, les mets dégustés au cours de la cérémonie se comptent dans le Dzenkoumé, le lait, le pain, le jus, les croissants et le sucre. La culture de cette céréale, dit-on, offre des perspectives pour la diversification de la production agricole et l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages dans de nombreuses zones à faible potentiel agricole.

Le quinoa est une céréale qui s’adapte dans plusieurs zones agro-écologiques du monde. Elle est originaire de la région des Andes de l’Amérique du Sud où elle fut, depuis des millénaires, un des aliments de base des peuples Incas. Le quinoa contiendrait plus de protéines que les autres céréales et est facile à digérer, il ne contient pas de gluten.
Avec ATOP

Avatar
A propos Emilie ORONG 748 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire