Le Togo se prépare à la prévention des catastrophes

Sous le thème «connaissances et pratiques traditionnelles, autochtones et locales pour la réduction des risques de catastrophes », le ministre de l’Environnement et des Ressources forestières, André Johnson et son collègue de la Sécurité, Yark Damehame ont lancé le 16 octobre à Kara, les manifestations de la 20ème édition de la journée internationale de prévention des catastrophes.

L’édition de 2015 permet de lancer la réflexion sur le thème avec toutes les parties prenantes de lutte pour la réduction des risques de catastrophes y compris les populations locales en relevant les besoins et contributions de leur communauté à la prevention des catastrophes. Elle veut inciter les acteurs à fédérer leurs connaissances traditionnelles et scientifiques pour la prévention et la réduction des risques de catastrophes dans les communautés.
La cérémonie a été marquée par la remise au gouvernement d’un chèque de 2150000000 FCFA par la représentante résidente de la Banque Mondiale au Togo, Joëlle Businger pour la réalisation de 68 projets à piloter par les communautés sur toute l’étendue du territoire.

Le ministre de l’Environnement, Johnson a dressé les conséquences des aléas de toutes natures. Selon lui, plus 1,5 milliards d’êtres humains ont été victimes de catastrophes et les pertes économiques se chiffrent à plus de 1300 milliards de dollars. Au Togo, depuis l’adoption du cadre d’action de Hyogo en 2005 et avec la mise en place des plateformes nationales, régionales et locales de réduction des risques de catastrophes, des progrès ont été réalisés, a-t-il souligné.

Parlant du caractère imprévisible et destructeur des aléas qui imposent des efforts supplémentaires pour atténuer le niveau d’exposition et la vulnérabilité des populations, le minister Johnson a indiqué que le gouvernement a intégré les questions de réduction des risques de catastrophes dans la loi-cadre sur l’environnement adoptée en 2008 et dans la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE). Il a témoigné la reconnaissance aux partenaires techniques et financiers pour les appuis multiformes afin de renforcer les capacités de résilience des populations.

Le thème de cette année appelle à prendre ensemble des actions avec les communautés à la base pour contrer les risques de catastrophes. Les initiatives en cours au Togo prennent en compte les 68 projets communautaires de réduction des inondations et d’adaptation aux changements climatiques en cours d’exécution. Les mécanismes de réduction des risques de catastrophes naturelles, les dispositifs légaux et réglementaires ainsi que les cadres institutionnels et opérationnels initiés par le Togo font de lui un des pays cités en exemple au sein de l’espace CEDEAO.
Avec Atop

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1048 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire