Agents judiciaires et de sécurité à l’école des violences faites aux femmes

Le ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation organise deux journées de renforcement des connaissances à l’intention de trente agents du système judiciaire et de sécurité en matière de lutte contre les violences faites aux femmes Lomé.

Forces de sécurité, magistrats, leaders religieux et communautaires, professionnels des médias et ONG vont être instruits davantage en matière de lutte contre les violences et la défense des droits des femmes et des filles. C’est une opportunité pour nouer des partenariats stratégiques dans l’optique d’une meilleure organisation de la lutte contre les violences basées sur le genre, spécifiquement celle à l’égard des femmes au Togo.

Il s’agit d’échanger sur les formes de violences (morales, psychologiques, physiques) faites aux femmes et aux filles, le nouveau code des personnes et de la famille, et celui de l’enfant. Ils réfléchissent sur comment rendre accessibles les textes du guide en français facile relatifs aux droits de la femme et à l’élaboration d’une stratégie pour dénoncer les cas de violences.

Les violences basées sur le genre d’après les statistiques de 2010 sont de diverses formes. Ces violences d’ordre psycho-morale représentent 91%, économique 34%, physique 41%, sexuelle 33%, institutionnalisée 20% et les mutilations génitales féminines 6,9% et ces violences se rencontrent dans toutes les couches sociales quel que soit le niveau d’instruction, la culture ou la religion ainsi que dans les lieux publics et privés.

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1040 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire