Le 71ème Synode pour l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo tenu sous l’exhortation de la repentance

« Héritier de Dieu, lève-toi et fructifie tes talents », c’est le thème autour duquel l’Eglise Evangélique presbytérienne du Togo, (EEPT) a tenu son 71ème synode a Djolo dans la préfecture de l’Avé. Celui-ci a rassemblé les comités cléricaux des régions ecclésiastiques et des directions de la pastorale ainsi que des personnes ressources et des partenaires qui ont réfléchi sur la vie de l’église dans toutes ses dimensions.
EEPT
Il s’agissait de revoir le spirituel de l’administration, de faire le bilan des activités et des finances puis de mieux orienter les relations de partenariat et les autres formes d’implication de l’église dans la vie de la nation.
Les participants ont exposé et analysé le document d’étude sur le thème du synode et la revue interne du programme de la Redynamisation de l’EEPT, (PRORED) 2001-2014. Des recommandations ont été formulées. Il a été recommandé au bureau exécutif du comité synodal d’adjoindre au conseil juridique de l’Eglise, des personnes ressources pour former une commission qui aura pour tâche de corriger les erreurs relatives à la vie de l’église. Il est demandé à la direction de l’œuvre scolaire et aux conseils paroissiaux de Gblinkomégan et d’Avénou (Lomé) de se concerter pour trouver une solution consensuelle à la gestion des écoles créées par ces deux paroisses. La commission juridique de l’Eglise doit faire le point au prochain comité synodal, sur la situation de recouvrement de la dette des 54 millions CFA du Pasteur Akpéné Kassa vis-a vis de la RESMA et proposer d’autres voies de recours en cas d’entraves majeures à son travail. Quant au comité synodal, il est chargé d’encourager les inspecteurs ecclésiastiques, les responsables des paroisses et des districts de poursuivre la sensibilisation sur l’opération « Mes 100F comptent » et d’expliquer aux fidèles qu’il s’agit d’une opération qui doit se poursuivre jusqu’au synode prochain. Les travaux ont été clôturés par un culte au cours duquel les participants et les fidèles de la communauté de Dzolo ont pris part à la Sainte Cène. Le culte a été célébré par le nouveau modérateur de l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Ghana pasteur Seth Senyo Agidi, qui a basé son message sur les textes bibliques, Genèse 9, 8-15 ; l’épître de pierre 3, 18-22, et l’évangile selon Marc chap11, verset 12-15.
Le pasteur a demandé aux fidèles de se repentir, de prier et de cultiver l’amour, d’utiliser leurs talents pour le développement de l’Eglise.
Le Temps/Atop

Avatar
A propos Emilie ORONG 745 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire