Cadavres d’animaux et déchets de porcherie bientôt transformés en du biogaz

L’ONG « le Futuroscope-Togo », une organisation intervenant dans l’aménagement intégré du territoire, de l’eau et de l’assainissement, projette la « Mise en place de la chaine des valeurs autour du biogaz issu de porcheries pour suppléer au bois-énergie dans les ménages» pour le grand intérêt des populations essentiellement les éleveurs de porcs et femmes transformatrices du manioc et du mil. L’occasion de mettre en exergue l’utilisation des déchets dégradables y compris les restes des cadavres d’animaux pour produire du biogaz qui sera utilisé comme de l’énergie électrique et suppléer au bois-énergie dans les ménages.
BIOGAZ
Le projet consiste à concevoir et à équiper cinq unités de production de biogaz dans cinq ménages d’éleveurs de porcs et producteurs potentiels de déchets biodégradables. Le biogaz produit par chaque maison hébergeuse d’unité sera réparti entre le producteur direct et le reste de la population suivant des critères définis par un comité local.
La production du biogaz va permettre non seulement de réduire les souffrances des femmes mais également de lutter contre la déforestation et l’insalubrité engendrée par ces déchets.

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1059 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire