Le Togo valide le document des priorités résilience pays (PRP)

Les techniciens du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP) ont validé le mardi 3 février à Lomé le document des Priorités Résilience Pays (PRP) du Togo issues du dialogue inclusif pays dans le cadre de l’Alliance Globale pour la Résilience (AGIR). Des représentants des organisations internationales et non gouvernementales, des organisations socio professionnelles agricoles et de la société civile, des directeurs et chefs services s’y sont prêtés pour la validation.
PRP
Ce document de 130 pages est réalisé par le Togo avec le soutien de la CEDEAO, l’UEMOA et le Comité International pour la Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS). Il contient des informations et contributions des acteurs décentralisés collectés lors des ateliers organisés par la plateforme multisectorielle et multi acteurs mise en place pour l’élaboration de PRP au Togo. L’ouvrage a pour objectif d’améliorer la protection sociale des communautés et ménages les plus vulnérables pour une sécurisation de leurs moyens d’existence. Il vise à améliorer la productivité agricole et alimentaire de ces derniers afin de renforcer leur santé.
Le document retrace aussi les causes profondes des crises alimentaires des cibles et zones vulnérables, le contenu du PRP-AGIR, les financements PRP-AGIR et des mesures complémentaires d’accompagnement. Selon les analyses, l’agriculture constitue un secteur essentiel de l’économie des Etats de la sous-région Ouest Africaine. Elle permet d’assurer la sécurité alimentaire, de gérer des emplois et de créer de la richesse.
Il est constaté qu’en 2012, 18 millions de personnes de la sous-région sahélienne de l’Afrique de l’Ouest ont connu une situation de pénurie alimentaire en raison de la sécheresse, inondations, dégradation de l’environnement.
Le Temps/Atop

Avatar
A propos Emilie ORONG 811 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire