La forêt communautaire de NAKPADJOAG sera réhabilitée

Forêt entamée de Nakpadjoag

Forêt entamée de Nakpadjoag
Forêt entamée de Nakpadjoag

Le projet de réhabilitation de la forêt communautaire de Nakpadjoag, dans le canton de Tami à une trentaine de kilomètre au nord-ouest de Dapaong, a été officiellement lancé le 31 janvier dernier. C’est une action initiée par l’Union Féminine des Savanes (UNIFESA), dans le cadre de la mise en oeuvre du projet de « Gestion Intégrée de la forêt communautaire de Nakpadjoag », subventionné par le Programme de Micro Financement/Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM) du PNUD.
Cette forêt de Nakpadjoag, en langue locale Moba « Montagne de pâturage», jadis parsemée de différentes essences, donnait aux femmes de Tami non seulement des fruits et du bois de chauffage, mais aussi des feuilles pour préparer la sauce.
La coupe anarchique des arbres, le surpâturage et les feux de brousse incontrôlés sont à l’origine de la disparition de cette forêt. Selon les responsables de l’UNIFESA, il s’agira d’aider la communauté locale à s’organiser pour faire renaître Nakpadjoag, cette forêt de 44ha environ, par la restauration des essences locales et la plantation d’essences à croissance rapide.
La promotion de l’apiculture au profit de deux coopératives féminines de Tami à partir des ruches installées au niveau de la forêt est également retenue comme une des activités de ce projet.
L’objectif sera entre autres de soulager les femmes de Tami en mettant fin à l’abattage anarchique des arbres, au pâturage et aux feux de brousse incontrôlés.

Le Temps/ATOP/DSW/AAA

Avatar
A propos Emilie ORONG 909 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire