Le géant sud-africain Nedbank acquiert 20% d’Ecobank

 nedbank

Nedbank, 5ème groupe bancaire africain, a acquis 20% du capital d’Ecobank, soit 4,5 milliards d’actions nouvellement créées, pour un montant total de 493,4 millions de dollars. Le groupe Ecobank Transnational Incorporated (ETI) est dans un processus d’augmentation de son capital social. Cette acquisition intervient moins d’un mois après l’entrée de Qatar National Bank dans le capital de la banque panafricaine de droit togolais, à hauteur de 23,5%, pour un montant de 500 millions de dollars US. .

L’arrivée des Sud-Africains au capital d’ETI  était attendue dans les milieux financiers depuis l’acquisition des parts par les Qataris.

Nedbank est partenaire d’Ecobank depuis 2011 après une convention de prêt de 285 millions de dollars. Au lieu de convertir le prêt en actions, le groupe sud-africain a préféré plutôt un remboursement, tout en introduisant de l’argent frais dans le capital d’Ecobank par l’acquisition des 20 % des parts.

Selon Mike Brown, le directeur général de Nedbank,  « cette prise de participation représente une étape importante dans la consolidation et l’approfondissement de l’alliance stratégique et technique bancaire que nous avons nous avec ETI « .

Il a ajouté que la présence combinée de Nedbank en Afrique australe et orientale et celle solide d’Ecobank en Afrique occidentale, « nous donnera une présence panafricaine inégalée et nous permettra d’offrir à nos clients un accès à des solutions bancaires dans 39 pays africains ».

Nedbank, Qatar National Bank, s’engagent toutes les deux dans une course effrénée pour le contrôle d’Ecobank, 15ème banque africaine, à croissance rapide, mais avec quelques problèmes de gouvernance ces derniers mois.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 836 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire