Les débris du vol AH 5017 d’Air Algérie retrouvés au Mali

Les débris du vol AH 5017 d’Air Algérie ont été localisés  dans la région de Gossi, nord-est du Mali près de la frontière du pays avec le Burkina Faso, et non près de la frontière algérienne comme précédemment annoncé. Le vol qui reliait Ouagadougou à Alger transportait au moins 116 personnes. L’avion avait disparu des radars 50 minutes après le décollage. Selon Air Algérie, les pilotes ont dû changer de couloir de navigation  suite au mauvais temps.

Il n’y aucun survivant de la catastrophe aérienne, selon le général Diendéré, membre de la cellule de crise du Burkina Faso, qui a perdu 25 ressortissants dans le crash. « Malheureusement, l’équipe n’a vu personne sur le site. Elle n’a pas vu de survivants. L’équipe a confirmé avoir vu les restes de l’avion, complètement brûlés et éparpillés sur le sol», a affirmé le général.

Selon le Secrétaire d’Etat français au transport, vu l’état de l’avion, Frédéric Cuvillier, « il est fort peu probable voir exclu d’y retrouver des survivants ».

Un Airbus A 330 d'Air Algérie
Un Airbus A 330 d’Air Algérie

L’avion, un MacDonnell Douglas MD-83 affrété auprès de la société espagnole Swiftair, avait décollé dans la nuit de mercredi à jeudi de la capitale du Burkina avant de disparaître des écrans radar 50  minutes après son décollage.

Les soldats  français de l’opération « Barkhane » au Mali sont sur place pour sécuriser l’épave. 50 Français sont portés disparus dans le tragique accident.

A propos Komi Dovlovi 1013 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*