Affaire Targone: L’opposition demande la mise en place d’une commission parlementaire

Député Wakim Sambiri Targone_PDPLes militants de la Coalition Arc-en-ciel et du Collectif Sauvons le Togo (CST) ont organisé un sit-in hier 02 juillet, devant le siège de l’Assemblée natioale (Palais des Congrès) pour dénoncer  » la manière cavalière, expéditive et irrégulière dont a été levée l’immunité parlementaire du député Targone ».

Les représentants de l’opposition dénoncent également une machination politico-judiciaire contre le député. Ils demandent l’annulation de toutes les charges contre le député et la « mise en place d’une commission parlementaire pour faire toute la lumière sur cette affaire ».

Ils accusent le pouvoir d’utiliser « sa majorité mécanique à l’Assemblée nationale » et la justice pour poursuivre ses adversaires politiques.

 Le député du PDP placé sous contrôle judiciaire enquête préalable de la justice togolaise,  a été interpellé le 8 juin dernier puis libéré cinq jours plus tard suite à la pression de toute l’opposition. Inculpé pour neuf chefs d’accusations assez ubuesques, réduits plus tard à 3, suite au tollé soulevé par l’incongruité des accusations. Il est désormais poursuivi pour « association de malfaiteurs», «complicité de vol qualifié » et « complicité de destruction volontaire ».

Avatar
A propos Komi Dovlovi 799 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire