Environnement : Dix cantons s’engagent à participer à la lutte contre la désertification et la dégradation des sols dans la zone Kara et Binah

Un nouveau projet vient solliciter le renforcement de la participation communautaire pour la protection de l’environnement et la restauration de la fertilité des sols dans dix cantons des préfectures de la Binah et de la Kozah ; celui-ci a été lancé le mercredi 18 juin à Ewaidè à 18 km à l’est de la ville de Kara. Il s’exécutera en trois ans avec l’accompagnement et l’appui de l’UE, de l’Association Solidarité Internationale Eau Vive en collaboration avec les ONG Programme d’Aide pour le Développement Economique et Social (PADES), Action Jeune Togo (AJT), Complexe Agro-pastoral Echos des Jeunes Ruraux (CAP-EJR).
Le projet contribuera à protéger l’environnement et la biodiversité à travers la gestion durable des ressources naturelles et l’adaptation des activités des populations. Il sera aussi question de renforcer la participation communautaire dans la lutte contre la désertification et la dégradation des sols.
Une campagne préalable d’information, de sensibilisation et de communication sera nécessaire pour opérer des changements de comportement au sein des communautés qui seront équipées à cette fin, d’outils pour la mise en œuvre des techniques améliorées de restauration et de fertilisation des sols. Au niveau de l’Union Européenne l’on est dans la pérennité et ce projet est conçu pour une zone dégradée avec des populations ayant beaucoup de potentialités. D’ores et déjà des coupes, un cordeau, des masses, des burins, des rubans et des kits de sensibilisation ont été remis symboliquement à trois CVD (Comité Villageois de Développement) pour un démarrage test des activités du projet.
Le Temps/Atop

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1042 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire