BTP: Combien coûte réellement la construction du terminal du 3ème quai du port autonome ?

D’un coût total estimé à 300 milliards CFA, la construction du 3ème quai devrait normalement coûter moins que la moitié, soit 130 milliards CFA, selon M. Nicolas Lawson, président du Parti pour le renouveau et la rédemption (PRR). M. Nicolas Lawson a tenu ses propos lors de son passage sur la chaîne de télévision privée TV7, hier dimanche.

C’est une surfacturation monstrueuse que de construire un tel quai à 300 milliards CFA, et ils ne disent rien contre ça [l’opposition,ndlr].  Si on me donne ce marché, je ferai un bijou de 130 milliards CFA, a déclaré le leader du PRR.

Connu pour tenir des statistiques, parfois jugées démagogiques voire fantaisistes sur la réalisation des infrastructures, ou chiffrer des programmes politiques sur des montants quelque peu bizarres, M. Lawson est coutumier du fait.  L’ancien conseiller du Premier ministre de la Transition, Me Joseph Koffigoh à la jeunesse, est certes dans les affaires, mais difficile de savoir s’il est en mesure d’exécuter un marché d’une telle envergure.

sl-8

N’empêche, la polémique que déclenche le président du PRR intervient dans un contexte où beaucoup d’experts économistes s’interrogent sur le coût réel des infrastructures et le niveau d’endettement généré par des travaux réalisés dans une relative opacité. L’attribution des marchés publics, malgré la création de la Direction nationale du contrôle des marchés publics, n’est pas hors de doute.

La construction du 3ème quai est financé par l’entreprise Bolloré Africa Logistics via sa filiale Togo Terminal pour une durée de 35 ans. Et c’est l’entreprise des BPT Sogea-Satom qui a remporté le marché.  Ce projet de modernisation et d’agrandissement du terminal à conteneurs ambitionne faire du PAM, une plate-forme de transbordement de premier plan, opérant selon les meilleurs standards internationaux et une porte d’entrée sur l’hinterland.

Notons également qu’une nouvelle darse de 1050 mètres de longueur de quai et 16, 60 mètres de profondeur pour le nouveau terminal à conteneurs est en cours de construction. Elle sera livrée d’ici décembre 2014.

Ces projets visent à permettre au Port Autonome de Lomé de traiter un million de conteneurs chaque année contre un peu moins de 250 000 actuellement.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 813 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire