Humanitaire : 420 ballots de friperies distribués pour prendre en charge des réfugiés ivoiriens et ghanéens au Togo

L’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF) et l’organisation japonaise internationale pour la planification familiale (JOICFP) ont démarré le 22 mai une distribution de ballots de friperies aux réfugiés ivoiriens sur le site d’Avépozo, à quelques kilomètres de la ville de Lomé. Les 420 ballots de friperies à distribuer, seront destinés à six cent cinquante ménages de réfugiés ivoiriens et ghanéens pris en charge par l’ATBEF à Lomé et à Tandjouaré. Ce geste vise à renforcer les initiatives du gouvernement et de ses partenaires pour améliorer les conditions de vie des réfugies au Togo. Par ce don, l’ATBEF participe à la prise en charge des besoins essentiels de ce groupe vulnérable afin de lui permettre de se sentir à l’aise.
La démarche de l’ATBEF en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) répond à sa responsabilité de prise en charge des réfugiés à travers le projet « Afflux des réfugiés ivoiriens à Lomé et Ghanéens au nord du Togo» mis en œuvre depuis 2010. Ce partenariat constitue un soulagement pour la souffrance des frères et sœurs réfugiés. Il a encouragé l’ATBEF à poursuivre son partenariat avec UNHCR pour appuyer l’Etat dans la gestion des réfugiés en vue du bien-être de la population.
Pour les responsables de l’ATBEF leur structure s’est donnée pour mission d’« offrir à toute personne vivant sur le territoire national, surtout aux personnes vulnérables, marginalisées, pauvres ou en situation d’urgence, des services de qualité en matière de santé sexuelle et de la reproduction ». Et pour cela l’association tente de son mieux pour mettre les réfugiés dans des conditions sociales et médicales adéquates. Le représentant-résident d’UNHCR au Togo, Mbili Ambaoumba a assisté à la cérémonie. Le Togo accueille environ 21000 réfugiés de 13 nationalités dont des Ivoiriens. Près de 1500 résident sur le site d’Avépozo. Les Ghanéens sont les derniers à venir suite aux incidents malheureux intervenus dans le nord du pays. La plupart résident à Tandjouaré.
Le Temps/Atop

A propos Colombo KPAKPABIA 1061 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire