Qui veut saboter l’Appel des patriotes ?

« A aucun moment, je ne suis membre d’aucune formation politiquement. C’est une fausse information, je la démens catégoriquement », déclare depuis Bruxelles, Fulbert Attisso, journaliste, responsable de l’Appel des patriotes. Dans un article classé « confidentiel » sur son site Internet, le bimensuel Focus Infos écrit que Fulbert Attisso est le responsable d’une formation politique naissante dénommée « Parti des Togolais ». Lequel parti serait créé par des cousins à Gilchrist Olympio, Nathaniel et Roberto. Le directeur de la publication de Focus Infos, Jean-Paul Agboh, tout nouveau président du Conapp, patronat de la presse privée proche du pouvoir, a réitéré cette information au cours du club de la presse sur Kanal FM, la semaine dernière. Apparemment, il s’agit d’un journalisme pute à la solde du pouvoir.

« J’ai été surpris quand j’ai appris cette information, les camarades de l’Appel des patriotes depuis le Togo étaient choqués », a encore déclaré Fulbert Attisso, qui ajoute qu’on est en train de jeter de « l’opprobre » sur sa personne. En clair, il s’agirait d’une action de sabotage, « une croisade contre Appel à des patriotes ». Pour quelqu’un qui a prôné l’union des partis de l’opposition autour d’une candidature unique et d’un programme politique commun en vue de battre Faure Gnassingbé à la présidentielle 2015, se mettre dans une position partisane est tout à fait le comble. D’obédience marxiste-maoïste, Fulbert Attisso est un journaliste-écrivain qui n’a jamais eu de position partisane Anti-système, il a eu par le passé  à soutenir l’UFC et l’ANC, avant de se détourner d’eux, après avoir réalisé que ces partis ne peuvent conduire le changement. En 2009, il a fondé le MCA (Mouvement le changement et l’Alternance), une organisation de jeunes censés prendre le pouvoir par la rue en cas de fraudes électorales. Le MCA fut décapité à la veille de la présidentielle de mars 2010 et ses leaders mis en prison.

 

L’information intervient dans le contexte d’une visite de Fulbert Attisso à Bruxelles pour convaincre la diaspora togolaise de la justesse de son Appel à des patriotes, une diaspora qui appuie financièrement et politiquement certains partis de l’opposition. Elle intervient également à un moment où l’opinion commence à se lasser de la position du CST, et que dans l’opinion, l’idée d’une candidature unique et d’un programme politique commun de l’opposition commence à prendre corps.

fulbert-atisso

Il s’agirait alors d’une intox destinée à « saboter » l’appel à l’union de l’opposition et les efforts qui se mettent en place pour trouver une candidature crédible pour l’alternance. Fulbert Attisso ayant déjà écarté toute candidature « naturelle » comme le prônent certains partis ou leaders du Collectif Sauvons le Togo ou de l’ANC. L’Appel à des patriotes constitue ainsi un danger pour le parti au pouvoir, qui visiblement aurait mis à la manœuvre ses journalistes.

Ce n’est pas la première fois que Focus Infos et son directeur diffusent de vraies-fausses nouvelles, voire des intox. En mars dernier, à la veille de la rencontre Faure Gnassingbé – Jean-Pierre Fabre, Focus Infos a, dans une édition en ligne, écrit que le leader de l’ANC a reporté sine die le rendez-vous avec le président. Il a plus tard expliqué qu’il aurait eu l’information de la Présidence de la République, d’un conseiller mal informé !

Il n’y a pas de doute, Jean-Paul Agboh est à la tête d’une croisade contre l’Appel des patriotes !

 

Avatar
A propos Komi Dovlovi 813 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire